Milliam Fortin-Caron et Carl Laflamme ouvrent les portes de leur maison de Saint-Pierre-les-Becquet à une famille de sinistrés des inondations. Ils sont accompagnés sur la photo de leur fille Laïna.

Élan de générosité pour aider les sinistrés

Trois-Rivières — Lorsque surviennent des événements difficiles pour plusieurs citoyens comme les inondations, certaines personnes savent faire preuve de générosité. Conscients du malheur et de la détresse que plusieurs vivent actuellement, une famille de Saint-Pierre-les-Becquets et un commerçant de Shawinigan offrent de l’hébergement pour des sinistrés.

Milliam Fortin-Caron et son conjoint Carl Laflamme habitent dans une maison avec la petite Laïna, leur fillette d’un an et demi. Cette petite famille de Saint-Pierre-les-Becquets souhaite accueillir gratuitement une famille de sinistrés afin de leur offrir un répit. En tout, la famille compte mettre quatre chambres à la disposition d’une famille dont le domicile a été inondé. Le grand terrain et la présence de nombreux jeux rendent l’endroit parfait pour des enfants.

Milliam Fortin-Caron avoue qu’elle aurait bien aimé mettre la main à la pâte et remplir des sacs de sable pour aider à protéger les habitations, mais la jeune mère est enceinte de son deuxième enfant. «Alors pour moi, la façon d’aider est un peu limitée. On a alors décidé d’aider autrement en offrant un toit, un répit à une famille», mentionne-t-elle.

«Ça peut enlever un stress et une angoisse à une famille. [...] On a quatre chambres à coucher qu’on peut prêter et on peut même utiliser la chambre de notre cocotte, qui peut dormir avec nous.»

Ce geste de générosité est tout naturel pour Milliam Fortin-Caron et sa famille. «C’est vraiment important pour nous d’être solidaires. Mes parents m’ont toujours appris que le partage et la générosité sont au cœur des familles. C’est une valeur qui est très importante et qu’on essaie de léguer à notre fille. C’est important de lui montrer la chance qu’on a d’être au sec.»

Cette famille de Saint-Pierre-les-Becquets met aussi sa grange à la disposition de sinistrés qui recherchent un entrepôt temporaire. «On peut y mettre des effets personnels au sec et en sécurité. On a aussi un troisième véhicule qu’on peut prêter», précise Milliam Fortin-Caron.

Les familles souhaitant bénéficier d’un hébergement chez cette famille de Saint-Pierre-les-Becquets peuvent communiquer directement avec Milliam Fortin-Caron sur Facebook.

Des appartements offerts à Shawinigan

Le propriétaire du restaurant Dragon Thaï situé sur la rue Saint-Marc à Shawinigan souhaite lui aussi aider des sinistrés. Khamma Phengsavath offre gratuitement ses dix appartements actuellement libres à des sinistrés, le temps que la situation ne revienne à la normale.

«Les sinistrés ont connu beaucoup d’inondations ces dernières années. Je veux donner la chance à certains d’avoir un toit», souligne M. Phengsavath, qui a lui-même connu dans sa jeunesse d’importantes inondations.

En effet, lorsqu’il habitait au Laos avant d’immigrer au Québec, Khamma Phengsavath a lui-même vécu à plusieurs reprises les conséquences d’importantes inondations. Il avoue que ces mauvais souvenirs sont toujours frais à sa mémoire. Maintenant qu’il est un entrepreneur bien établi dans son milieu, il souhaite contribuer comme il le peut à aider sa société d’accueil.

Les sinistrés souhaitant être logés quelque temps peuvent communiquer avec M. Phengsavath au (514) 831-0641.