L'hydravion Beaver d’Air Saguenay s’est écrasé dans un lac du Labrador.

Écrasement de l’hydravion d’Air Saguenay: de nouveaux débris retrouvés

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Plus de deux semaines après le début des recherches au Labrador pour retrouver un hydravion d’Air Saguenay et ses passagers portés disparus, la GRC a indiqué que des plongeurs avaient pu axer leur zone de recherches après la découverte de nouveaux débris, jeudi.

Des plongeurs ont fouillé le lac Mistastin, à environ 100 kilomètres au sud-ouest de Nain, à la recherche de trois hommes disparus et de l’avion qui s’est écrasé dans le secteur le 15 juillet.

Sept hommes, y compris le pilote, se trouvaient à bord du Havilland DHC-2 Beaver qui était parti du Three Rivers Lodge pour se diriger vers le lac Mistastin, pour une sortie de pêche dont ils ne sont jamais revenus. Quatre corps ont été retrouvés jusqu’à maintenant.

La caporale Jolene Garland, de la GRC, a indiqué que les plongeurs espéraient que le fait de concentrer les recherches autour de la zone où les débris ont été retrouvés sous l’eau pourrait les rapprocher de l’avion et des hommes disparus.

Mme Garland a ajouté que des indices permettent de croire que les plongeurs pourraient se trouver dans la bonne zone, bien qu’aucun corps supplémentaire n’ait été repêché depuis le 24 juillet, date à laquelle un guide de pêche de Terre-Neuve-et-Labrador âgé de 50 ans a été retrouvé.

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a déclaré la semaine dernière que des membres des Forces armées canadiennes participaient aux efforts de recherches. La cause de l’accident est toujours inconnue.