Toutes les variétés d’oignons produits par Thomson International qui auraient pu entrer en contact avec des oignons rouges possiblement contaminés font l’objet d’un rappel puisqu’il y a un risque de contamination croisée.
Toutes les variétés d’oignons produits par Thomson International qui auraient pu entrer en contact avec des oignons rouges possiblement contaminés font l’objet d’un rappel puisqu’il y a un risque de contamination croisée.

Éclosion de salmonellose liée à des oignons rouges

La Presse Canadienne
OTTAWA — L’agence de la santé publique du Canada demande à la population de ne pas consommer les oignons rouges qui proviennent de l’entreprise californienne Thomson International étant donné qu’elles sont la source probable d’une éclosion de salmonellose.

Jusqu’à présent, 120 personnes réparties dans sept provinces du pays ont été contaminées depuis la mi-juin, a rapporté l’agence fédérale dans un communiqué publié dimanche soir. Dix-sept d’entre elles ont été hospitalisées.

Toutes les variétés d’oignons produits par Thomson International qui auraient pu entrer en contact avec des oignons rouges possiblement contaminés font l’objet d’un rappel puisqu’il y a un risque de contamination croisée.

Les oignons cultivés au Canada ne sont pas visés par l’avis.

« Évitez de manger, d’utiliser, de vendre ou de servir des oignons rouges, blancs, jaunes ou jaunes sucrés distribués par Thomson International Inc. ou tout produit en contenant », insiste l’agence.

L’institution précise que ce conseil s’adresse qu’aux détaillants, aux distributeurs, aux fabricants et aux établissements de services alimentaires comme les hôtels, les restaurants, les cafétérias, les hôpitaux et les maisons de soins infirmiers.

Les consommateurs devraient vérifier s’ils ont chez eux des oignons faisant l’objet du rappel, qu’ils soient entiers, tranchés ou hachés, ainsi que des aliments préparés qui contiennent des oignons, comme des salades, des sandwichs, des roulés, des salsas ou des trempettes.

Si c’est le cas ou que des oignons ne sont pas étiquetés, l’agence recommande de ne pas les manger, de les jeter et de se laver les mains immédiatement après.

Toutes les surfaces ayant pu être en contact avec les oignons ou avec leur emballage, comme les comptoirs, le réfrigérateur, les tiroirs, les tablettes de garde-manger, les couteaux et les planches à découper devraient être lavées et désinfectées.

L’agence de la santé publique du Canada explique qu’elle croit que l’exposition à des oignons rouges importés en provenance des États-Unis est une source probable de l’éclosion puisque plusieurs personnes contaminées ont déclaré en avoir mangé avant de tomber malades.

Une enquête est également menée aux États-Unis par les centres pour le contrôle et la prévention des maladies.

Les symptômes de la salmonellose se manifestent généralement de 6 à 72 heures après l’exposition à la bactérie Salmonella et durent habituellement de 4 à 7 jours. Il s’agit notamment de fièvre, de frissons, de diarrhée, de crampes abdominales, de maux de tête, de nausées et de vomissements.