Étalage de laitue romaine

E. coli: la laitue romaine californienne soupçonnée

OTTAWA — Le gouvernement fédéral recommande à l’industrie alimentaire de ne plus importer de laitue romaine des régions américaines où serait produite la laitue contaminée par la bactérie E. coli.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) mettra aussi en oeuvre des mesures de contrôle additionnelles afin de vérifier que les produits des régions identifiés dans l’enquête de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis ne sont pas admis au Canada.

Ces mesures surviennent après que la FDA eut annoncé qu’elle soupçonnait de la laitue récoltée ce mois-ci dans certains coins de la Californie d’être à l’origine de l’éclosion d’E. coli O157 qui a fait des victimes des deux côtés de la frontière.

L’agence fédérale poursuit sa propre enquête dans cette affaire et partage ses informations avec la FDA.

Trois nouvelles infections à l’E. coli ont été confirmées au Québec et en Ontario la semaine dernière, pour un total de 22 depuis la mi-octobre. On rapporte aussi au moins un cas au Nouveau-Brunswick.

L’ACIA recommande aux consommateurs de ces trois provinces de ne pas manger et de se débarrasser de la laitue romaine en leur possession. Elle n’a toutefois pas lancé de rappel.