« Les fonds remis à notre organisme vont seulement être utilisés pour une enquête et le dépôt d’accusations criminelles privées contre les employés [du DPJ] qui ont fait de la négligence dans le dossier, a dit le fondateur de l’UCEA, Mario Roy, en entrevue. J’ai des preuves d’un réseau d’enlèvement d’enfants et de négligence d’enfants. »

Drame de Granby: des fonds amassés atterriront chez un groupe complotiste

Les Québécois qui ont contribué à la collecte de fonds en mémoire de la fillette tuée à la fin d’avril à Granby financeront un organisme complotiste lié à l’extrême droite, a appris La Presse.

Le quart des milliers de dollars amassés jusqu’à maintenant par la famille de la victime iront à l’Unité citoyenne d’enquêtes anticorruption (UCEAC), un organisme qui prétend que le Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) constitue en fait un « réseau d’enlèvement d’enfants ».

Son fondateur, Mario Roy, s’affiche fièrement en tant que « membre à part entière » de Storm Alliance, un groupe ultranationaliste anti-immigration. L’an dernier, Storm Alliance a organisé une soirée de financement pour l’UCEAC.

Lire la suite sur LaPresse.ca : Drame de Granby: des fonds amassés atterriront chez un groupe complotiste