Jonathan «Dolo» Diaby a mis son nouveau vidéoclip en ligne lundi soir sur les réseaux sociaux.

Diaby dénonce dans un vidéoclip [VIDÉO]

Pris à parti par des partisans racistes lors d’un match contre les Pétroliers du Nord à Saint-Jérôme dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), le joueur des Marquis de Jonquière Jonathan Diaby – qui est également rappeur – a lancé un nouveau vidéoclip lundi soir dans lequel il revient sur l’incident déplorable qui a fait polémique partout au pays l’hiver dernier.

L’artiste, connu sous le nom de « Dolo », a diffusé son nouveau titre, Je suis Diaby, lundi soir sur les réseaux sociaux. Son nouveau morceau évoque manifestement ce match durant lequel le numéro 3 des Marquis avait essuyé des insultes reliées à la couleur de sa peau. Des membres de sa famille et de son entourage avaient ensuite été invectivés dans les gradins, ce qui a poussé Diaby à quitter la rencontre en plein milieu du match puisqu’il craignait pour la sécurité de sa famille.

Jonathan Diaby a publié son vidéoclip sous son nom d’artiste, Dolo.

La controverse qui s’en est ensuivie a forcé la LNAH à resserrer la sécurité dans les arénas. Plusieurs joueurs de la ligue ont aussi démontré leur soutien au joueur des Marquis en dénonçant le racisme dans les jours qui ont suivi.

Dans son nouveau clip, il évoque les haters, ces partisans sans savoir-vivre qui l’ont mis malgré lui sous les feux de la rampe en février dernier.

Jonathan «Dolo» Diaby a mis son nouveau vidéoclip en ligne lundi soir sur les réseaux sociaux.

Portant le chandail de Jonquière et parfois assis sur une zamboni, le hockeyeur/rappeur de 24 ans y va d’un couplet où il rappelle que « l’intolérance des différences est la seule ignorance ». Il poursuit en s’adressant visiblement à un de ses harceleurs en lui disant dans des termes crus propres au hip-hop, de rester en dehors des arénas à l’avenir et qu’il était trop tard pour le harceleur de s’excuser.

Le Quotidien a tenté d’obtenir les commentaires de Jonathan Diaby, lundi soir, mais ce dernier n’avait pas retourné les appels en fin de soirée. Le vidéoclip de Je suis Diaby est en ligne et est disponible sur YouTube (bit.ly/2HmrdIS).