Le 8 octobre 2011, la petite Fiat dans laquelle se trouvaient Cynthia Gaulin et Valérie Gagné a dérapé avant de faire un tonneau. Partiellement éjectée du véhicule, cette dernière est décédée quelques minutes après l’accident.

Deux ans moins un jour pour la chauffarde Cynthia Gaulin

Cynthia Gaulin a été condamnée à deux ans moins un jour de prison pour avoir conduit en état d’ébriété et causé la mort de son amie Valérie Gagné en octobre 2011 à Québec.

Juste avant de connaître sa peine, la jeune femme de 27 ans a offert ses plus sincères excuses à la famille de la victime. Elle a dit qu’avant ce jour, elle se sentait incapable de leur parler. 

Cynthia Gaulin a précisé qu’elle pensait tous les jours à Valérie et s’était fait tatouer dans le dos un ange en son honneur.

Avec un taux d’alcoolémie de près du double de la limite légale, Cynthia Gaulin a perdu le contrôle d’une petite Fiat 500 près du Colisée de Québec. Sa passagère Valérie Gagné est morte sur le coup. Cynthia Gaulin avait quitté la scène.

Le juge Jean-Paul Decoste de la Cour du Québec estime sincères les remords de l’accusée et tient compte de son mode de vie sain et de son faible risque de récidive.

Le juge Decoste ne donne pas de crédit sur la peine à l’accusée parce qu’elle a dû attendre sept ans l’issue des procédures judiciaires. Elle a d’abord été acquittée lors d’un premier procès et a vu la Couronne porter la décision en appel.

«Ce n’est pas une circonstance atténuante, mais nous sommes d’avis que nous ne pouvons pas ne pas en tenir compte», a dit le juge Decoste.

La suggestion de peine de quatre ans de la Couronne est trop sévère et celle de la défense de 12 mois, trop clémente, évalue le juge.

Le magistrat a placé à 24 mois moins un jour la peine appropriée avec une interdiction de conduire de trois ans à l’issue de la peine de détention.