Une archéologiste du musée Whydah Pirate pointe un os de jambe tiré du navire Whydah Gally.

Des scientifiques doivent déterminer si des os sont ceux d'un pirate célèbre

YARMOUTH — Des chercheurs doivent déterminer si les os découverts dans une épave au large de Cape Cod sont ceux du célèbre pirate Samuel «Black Sam» Bellamy.

Le musée Whydah Pirate à Yarmouth dans le Massachusetts exposera les os pour la première fois, lundi, et présentera aussi un pistolet qui aurait appartenu à Samuel Bellamy.

Les os et le pistolet étaient, jusqu'à récemment, imbriqués dans un amas de sable et de pierre provenant de l'épave du navire Whydah Gally, découvert il y a plusieurs années.

Le musée a demandé à des médecins légistes de comparer l'ADN des os retrouvés avec celui d'un des descendants vivants de Samuel Bellamy.

Le navire Whydah Gally est sombré dans la mer lors d'une tempête en 1717, provoquant la mort de la plupart de son équipage et laissant ses nombreux trésors au fond de l'océan.

L'épave a été découverte en 1984.