Le député Sylvain Gaudreault est parmi les quatre candidats à la chefferie du Parti québécois.
Le député Sylvain Gaudreault est parmi les quatre candidats à la chefferie du Parti québécois.

Des rassemblements du Parti québécois interdits à Québec

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Les deux rassemblements réunissant les candidats à la chefferie du Parti québécois prévus dans des parcs publics de Québec, dimanche, ont été interdits. Ils n'auront pas lieu.

Au PQ, on parle d'un règlement interdisant tout rassemblement politique dans les espaces publics gérés par la Ville de Québec.

Les autorités municipales assurent au contraire que la nature du rassemblement n'a rien à voir avec la décision. On affirme plutôt que les organisateurs ne sont pas passés par le processus de demande en ligne obligatoire nécessitant de 45 à 60 jours de délai minimum avant d'obtenir une autorisation. Dans un esprit d'équité pour les autres organisateurs d'événements, la Ville n'a donc pas donné son accord, explique la porte-parole de la Ville de Québec, Rose-Marie Ayotte.

Mais le résultat est le même.

«Je confirme que nous reportons l'événement à une date ultérieure», a indiqué au Soleil le responsable des communications du PQ, Lucas Medernach, en début de soirée vendredi.

La situation de la COVID-19 et les règles sanitaires en place n'ont pas influencé la décision.

La Commission de la Capitale-Nationale, qui gère plusieurs sites et parcs de la région, a été contactée par le PQ. Mais elle n'accepte pas les rassemblements politiques sur ses terrains.  

Annoncés lundi, les deux rassemblements devaient se tenir dimanche au parc Girardin de Beauport, à 13 h 30, et au parc de la Maison Hamel-Bruneau, à Sillery, à 16 h 30.

Les organisateurs croyaient d'abord avoir obtenu des autorisations valables pour les deux endroits. De la part de l'arrondissement de Beauport pour le parc Girardin, puis des gens de la Maison Hamel-Bruneau, au deuxième arrêt.

L'historien Frédéric Bastien, le député Sylvain Gaudreault, l'humoriste Guy Nantel et l'avocat Paul St-Pierre-Plamondon devaient être réunis au même endroit pour la première fois de cette course à la direction du PQ, qui se conclura le 9 octobre avec l'élection d'un nouveau chef.

L'humoriste Guy Nantel est parmi les quatre candidats à la chefferie du Parti québécois.