Des centaines de poissons morts ont été observés sur les rives de la baie Missisquoi.
Des centaines de poissons morts ont été observés sur les rives de la baie Missisquoi.

Des centaines de poissons morts sur les rives de la baie Missisquoi

Un citoyen de Saint-Armand a eu la mauvaise surprise de trouver des dizaines de poissons morts, sur les rives du lac Champlain, dans la baie Missisquoi, la semaine dernière. L’hécatombe était plus grande encore puisqu’elle s’étend sur des kilomètres, a révélé l’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi.

Les poissons repérés par le citoyen se trouvaient près de l’affluent d’un cours d’eau et d’une ferme sur le chemin Saint-Armand, dans le secteur de Philipsburg. Il en a repéré une vingtaine à lui seul.

L’OBV rapporte la mortalité de centaines de poissons de différentes espèces sur les rives de la baie. Des accumulations importantes de poissons morts ont notamment été observées sur certaines plages près de la baie de Venise-en-Québec.

La cause de leur mort est pour le moment inconnue des autorités. «Il est pour le moment difficile de déterminer quelle est la durée de cet épisode de mortalité et s’il est terminé, lit-on dans le communiqué. Une grande variété de poissons, des carpes et des brochets notamment, ont été retrouvés inertes sur les plages. Quelques oiseaux ont aussi été retrouvés morts sur les rives du lac.»

Les vents forts en provenance du sud et les vagues qu’ils ont provoquées pourraient expliquer pourquoi les poissons se sont retrouvés à certains endroits en particulier au nord.

Ce n’est pas la première fois que la mortalité de quantités importantes de poissons est observée sur les rives du lac. En 2005, la bactérie flexibactériose qui s’est développée durant un épisode de chaleur aurait tué de nombreux poissons.

En 2012, une forte mortalité de poissons avait aussi été causée par les cyanobactéries. Puis à l’hiver 2013, on avait retrouvé un nombre important de gaspareaux morts, une espèce sensible à son environnement.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a été avisé de la situation.