Une personne serait en attente de résultats d'analyse pour savoir si elle est porteuse ou non du coronavirus et auraitm été mise en quarantaine chez elle, à Trois-Rivières.  

Coronavirus: une personne en quarantaine à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Une personne aurait été mise en quarantaine par mesure préventive, à Trois-Rivières, de crainte qu'elle soit infectée par le coronavirus COVID-19.

Selon Radio-Canada, cette personne revenait d'un voyage au cours duquel elle aurait pu être en contact avec une personne porteuse du virus. Un prélèvement aurait été fait au centre hospitalier de Trois-Rivières afin de vérifier si elle a été contaminée ou non. En attendant ces résultats, elle aurait été placée en quarantaine chez elle.

Le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec n'a pas voulu confirmer si ces prélèvements ont bel et bien été effectués ni si une personne se trouve en quarantaine au cas où elle serait atteinte du COVID-19. 

«Il y aura des communications officielles si jamais un cas se confirme dans la région. La population serait avisée», assure Geneviève Jauron, porte-parole du CIUSSS MCQ. 

Le CIUSSS MCQ indique avoir comme directive d’investiguer chaque cas pouvant s’apparenter au coronavirus. On rappelle également qu’en cette période de l’année, de nombreux virus circulent, comme l’influenza et le rhume. 

Le CIUSSS invite cependant tout voyageur revenant au Canada et qui aurait été en contact avec un cas de COVID-19 et développerait des symptômes à communiquer avec la ligne Info-Santé, au 811. Ces personnes seront ensuite dirigées vers un centre hospitalier et les mesures de prévention requises seront appliquées. 

Le ministère de la Santé et des Services sociaux définit le COVID-19 comme une pneumonie atypique. Les principaux symptômes de cette maladie sont de la fièvre et de la toux, quelques cas de difficultés respiratoires et des radiographies thoraciques montrant des infiltrats pneumoniques invasifs dans les deux poumons. 

«Les renseignements sur le spectre complet de la maladie ne sont pas encore disponibles», précise toutefois le ministère sur son site internet. 

Plus de 100 analyses menées au Québec

Rappelons que vendredi, un premier cas de coronavirus a été confirmé au Québec. Le ministère de la Santé et des Services sociaux indique par ailleurs avoir fait des analyses auprès de 104 autres personnes, mais toutes sont négatives. En date du 29 février, huit personnes étaient sous investigation. Le ministère indique par ailleurs que le nombre de personnes en investigation s’explique par la hausse du nombre de pays pour lesquels une analyse est recommandée. 

Le ministère indique également que même si d’autres cas de la maladie se déclarent au Québec, «le risque de transmission de la maladie dans la communauté demeure également faible».