Conduite en état d'ébriété: un policier de Gatineau plaide coupable

Un policier de Gatineau a plaidé coupable aux chefs d’accusation de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool déposé contre lui, en février dernier.

Mathieu Presseau, un agent du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), a reconnu les faits, le 10 novembre dernier, au palais de justice.

Il a enregistré son plaidoyer de culpabilité à une accusation sommaire d’avoir conduit un véhicule à moteur avec les capacités affaiblies par l’alcool.

La Cour du Québec lui a imposé une amende de 2000 $.

L’agent Presseau n’était pas en service lors de son arrestation, le 5 février.

À la suite de son arrestation, le SPVG l’a affecté à des tâches administratives.

La Loi sur la police prévoit que tout policier reconnu coupable d’un acte criminel par procédure sommaire doit faire l’objet d’une sanction disciplinaire de destitution, à moins qu’il ne démontre que des circonstances particulières justifient une autre sanction.