La journaliste Nathalie Côté donne des infos et des conseils financiers dans son livre «Devenir parents : guide de survie financière».

Comment avoir un bébé sans se ruiner?

Lorsqu’on attend un bébé, il est beaucoup plus intéressant de penser à sa future binette et à la décoration de sa chambre plutôt qu’au budget et aux régimes d’épargne-études! Pourtant, comme un enfant coûte plusieurs milliers de dollars par année, ça vaut le coup de s’y attarder, nous rappelle un nouveau guide de «survie financière».

«Quand j’ai eu mes enfants, je suis venue pour faire mon budget et je me suis rendu compte qu’il y avait assez peu d’information financière pour les parents», explique la journaliste pigiste Nathalie Côté, qui est aussi fondatrice et rédactrice en chef du site Économies et cie.

L’information est là, mais éparpillée sur différents sites. «Mais tout à la même place, un peu [comme] le Mieux vivre, mais financier, ça n’existe pas!» note-t-elle, en référence à cette bible de l’enfance qui est remise à tous les parents.

La journaliste a donc décidé d’écrire Devenir parents : guide de survie financière. Le livrepublié par Broquet, sera en librairie à compter de mercredi. Les astuces et conseils sont regroupés dans cinq sections (Les revenus, Les dépenses, Prévoir l’avenir, Astuces pour économiser et Quelques outils).

L’auteure précise en entrevue qu’elle a tenu à vulgariser le plus possible pour que le lecteur n’ait pas à se casser la tête. Pas besoin d’une bouteille de Tylenol, rigole-t-elle!

Pièges à éviter

Quels sont les plus grands pièges à éviter quand on attend un enfant? Le manque de planification, remarque au premier chef Mme Côté.

«On le sait que notre revenu va baisser en congé de maternité, on le sait que nos dépenses vont augmenter, mais quand on ne l’a jamais calculé, des fois on a des méchantes surprises», fait-elle valoir. Le deuxième piège : l’endettement. Il est facile, si on a mal planifié, de mettre les dépenses sur la carte de crédit.

D’ailleurs, le livre incite le lecteur à réfléchir à sa propre situation, donne des outils pour faire les calculs, un budget. Par exemple, combien coûte un mois de lait maternisé? Même si une femme pense allaiter, il se peut que pour toutes sortes de raisons, elle doive acheter du lait. Comme il faut prévoir 100 $ et plus par mois, vaut mieux l’avoir planifié.

Aurez-vous une place en garderie subventionnée? Est-ce le choix qui est le plus économique pour vous? «En raison de la contribution additionnelle et des crédits d’impôt pour services de garde, il est plus avantageux pour certaines familles de choisir un service non subventionné. Même si elles paient plus cher par semaine, le total est moins élevé à la fin de l’année», souligne l’auteure.

La majorité des familles devront faire des choix pour équilibrer leur budget à l’arrivée de bébé. S’ils sont inévitables, ils n’ont pas à être douloureux, précise Mme Côté. Parfois, il peut suffire de se procurer quelques articles de seconde main, de faire l’épicerie en fonction des rabais, d’aller à la bibliothèque plutôt que d’acheter un livre.

Autre bonne façon d’économiser : se calmer les ardeurs devant la panoplie de produits offerts pour bébé! Le chauffe-lingettes et le moniteur avec caméra sont-ils vraiment essentiels?

Et finalement, un budget, comme un bébé, ça se fait à deux! Les questions financières et les priorités doivent être discutées entre les parents. École publique ou privée? La décision influera sur le budget. Même chose si votre conjoint déteste faire des achats de seconde main ou si l’épargne-études est primordiale pour votre conjointe.

+

ASTUCES EN VRAC

› Plusieurs parents se sont retrouvés avec une importante facture d’impôt à payer en raison de leur congé parental. Cela survient habituellement lorsque l’addition des revenus gagnés avant le congé et des sommes reçues du RQAP fait passer le total dans une tranche d’imposition supérieure au RQAP seul. Mieux vaut mettre de l’argent de côté si cela peut être votre cas.

› Évitez de tout gérer à partir d’un seul compte conjoint. En cas de décès, la banque le bloquera le temps d’avoir tous les papiers légaux nécessaires.

› Dressez un menu et une liste d’épicerie à partir des circulaires et de ce que vous possédez déjà pour économiser.

Source:  Devenir parents : guide de survie financière