La Banque centrale chinoise a annoncé vendredi une légère baisse d’un des taux préférentiels.

Chine : la banque centrale abaisse un de ses taux d'intérêt

PÉKIN — La Banque centrale chinoise a annoncé vendredi une légère baisse d’un des taux préférentiels qu’imposent les banques commerciales à leurs clients, une mesure destinée à soutenir une économie à la peine en pleine guerre commerciale avec Washington.

Le nouveau taux de référence à un an des prêts bancaires (LPR) a été fixé à 4,2 % contre 4,25 % en août, a annoncé la banque centrale sur son site internet.

Pour sa part, le LPR à cinq ans reste inchangé à 4,85 %.

Ce nouvel assouplissement monétaire était largement attendu, la conjoncture ne cessant de s’assombrir dans la deuxième économie mondiale.

Entre autres, les exportations chinoises - un pilier de la croissance - ont chuté de 1 % en août (contre +3,3 % le mois précédent) et la production industrielle est tombée à son rythme le plus faible depuis 17 ans.

L’économie chinoise est confrontée depuis plus d’un an à un bras de fer commercial avec Washington, qui s’est déjà traduit par l’imposition mutuelle de droits de douane supplémentaires sur des centaines de milliards de dollars d’échanges bilatéraux.

La banque centrale «a clairement indiqué ces derniers mois que sa principale préoccupation n’était pas le coût du crédit, mais l’accès au crédit pour les entreprises privées», désavantagées au profit des grands groupes publics souvent peu rentables, relèvent dans une note les analystes du cabinet Trivium China, basé à Pékin.

Début septembre déjà, la banque centrale avait annoncé une baisse des dépôts que les banques sont obligées de garder dans leurs coffres, une mesure censée leur permettre de prêter davantage aux entreprises, confrontées à un ralentissement économique.

Mais «l’impact sur l’activité économique sera marginal», tempère l’analyste Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.

La croissance du PIB chinois a atteint 6,2% sur un an au second trimestre, soit son niveau le plus bas depuis au moins 27 ans.