C’est Johanne Lefebvre qui partira le bal le 17 juillet à 17h30.
C’est Johanne Lefebvre qui partira le bal le 17 juillet à 17h30.

Bromont propose une nouvelle série de spectacles

«Sensible aux conséquences et aux difficultés vécues par toute la communauté artistique» par les temps qui courent, la Ville de Bromont a décidé de contribuer. Elle investira 30 000$ dans la captation et la diffusion d’une nouvelle série de 12 spectacles, qui seront ensuite proposés gratuitement en ligne à la communauté.

«C’était important de soutenir la communauté artistique en leur proposant ces contrats. (...) En plus, quelle magnifique opportunité pour la population de découvrir ces artistes », a expliqué le maire de Bromont, Louis Villeneuve, par voie de communiqué jeudi après-midi.

La programmation de Spectacles d’ici : la série virtuelle, qui s’échelonne du 17 juillet au 5 novembre, reprendra deux formules bien connues du Centre culturel St-John, soit les Apéros en musique, les vendredis, et les Matinées musicales, les dimanches. À cela s’ajoutent les Jeudis acoustiques.

C’est Johanne Lefebvre qui lancera le bal le 17 juillet à 17h30. Suivront entre autres Isabeau Corriveau, Mathieu Mathieu, Inger Woest, Claudia Bouvette, Édouard Lagacé et Claire Pelletier.

Les spectacles, tous filmés dans différents lieux de la ville, seront disponibles à compter de la date et l’heure indiquées sur le site internet de la Ville de Bromont, bromont.com dans la section Naturellement culture. Il sera aussi possible de les regarder sur le canal Youtube de la Ville, sur la page Facebook officielle de la Ville de Bromont et celle de Bromont naturellement culture.

Les tournages commenceront ce vendredi 10 juillet, alors que Mathieu Mathieu, Isabeau Corriveau et Johanne Lefebvre performeront respectivement au restaurant Le Calumet, au parc équestre olympique et chez Faucher Botanix.

Mentionnons que tous les membres de l’équipe technique, à l’instar des artistes choisis, proviennent de Bromont et ses environs.

«On est très emballés de cette initiative. C’est vraiment intéressant pour les artistes d’une petite ville comme nous de pouvoir continuer à se produire dans le contexte actuel», se réjouit Catherine Page, directrice des communications.

D’autres annonces à venir

Cette annonce est la première d’une série d’autres à venir, Bromont s’étant donné pour mission de pousser une offensive culturelle en 2020.

« Nous travaillons présentement sur d’autres projets qui toucheront des artistes d’autres sphères, notamment les arts visuels, afin que la Ville de Bromont vienne en aide, dans le cadre de ses moyens, à la communauté culturelle, particulièrement éprouvée en raison de la COVID-19, mais si importante pour notre société », laisse savoir le conseiller responsable des dossiers culturels, Michel Bilodeau.

«On voulait déjà profiter des rénovations et de l’agrandissement du Centre culturel St-John pour faire en sorte que la culture, qui a toujours été très présente à Bromont, soit désormais encore plus visible. Et la COVID-19 a poussé la réflexion plus loin», continue-t-il.

«On s’est dit: on a le budget, avec l’annulation de plusieurs événements, donc on en fait quoi maintenant pour continuer d’encourager les artistes de chez nous?»

D’autres initiatives ont ainsi été mises sur pied et seront dévoilées ultérieurement, entre autres un nouveau service de trousses pour emporter pour adultes et enfants, disponibles à la bibliothèque municipale et scolaire ainsi qu’un blogue sur le travail patrimonial qu’effectueront les ouvriers dans la réfection du Centre culturel St-John.