Le Passeport Attraits se décline en cinq combinaisons différentes, offrant une entrée adulte pour chaque attraction, dont le parc aquatique de Bromont.
Le Passeport Attraits se décline en cinq combinaisons différentes, offrant une entrée adulte pour chaque attraction, dont le parc aquatique de Bromont.

Bromont, montagne d’expériences s’associe à quatre attractions touristiques

Pas de raison de bouder ses vacances en sol québécois cet été. La station Bromont, montagne d’expériences (BME) s’associe à quatre attractions touristiques pour offrir le programme Passeport Attraits.

Cette offre, valide depuis vendredi, permet de jumeler les activités disponibles à la station, à la Ronde, au Zoo de Granby, au Centre national de cyclisme de Bromont et au Parc des sommets de Bromont.

Le passeport se décline en cinq combinaisons différentes, offrant une entrée adulte pour chaque attraction. Et en l’achetant, les visiteurs n’ont pas à réserver la journée de la visite. «Ils peuvent simplement se présenter au guichet de l’attraction, avec leur billet, le jour souhaité», indique BME dans un communiqué.

«L’alliance avec les différents partenaires s’est faite naturellement. La complémentarité de nos offres et notre proximité géographique nous permettent d’offrir des passeports cohérents et particulièrement intéressants, certains offrant jusqu’à 30 % de rabais», indique Marc-André Meunier, directeur du marketing et des communications à BME.

Malgré la diminution de sa capacité d’accueil, la station bromontoise a bonifié ses activités. On peut notamment y faire de l’hébertisme aérien, une balade en télécabine ou encore du «trampo-bungee». À noter que La Ronde ouvrira ses portes à nouveau le 25 juillet.

Le Passeport Attraits peut être réservé sur le site de BME.

Ce programme, mis sur pied par le ministère du Tourisme et dont la gestion relève d’Événements Attractions Québec, vise à stimuler le tourisme dans la province. Il a été doté d’un fonds de 5 millions de dollars, offrant une contribution non remboursable aux attraits afin qu’ils puissent réduire le coût du billet d’entrée pour les visiteurs lorsque ces derniers feront l’achat d’un passeport.