Manny Ramirez, ancien joueur des ligues majeures
Manny Ramirez, ancien joueur des ligues majeures

Baseball: Michel Laplante flatté par l’intérêt de Manny Ramirez

«Je trouve ça flatteur qu’un joueur de sa dimension manifeste un tel intérêt envers nous», admettait Michel Laplante, mercredi, à propos du désir de l’ancien joueur des ligues majeures Manny Ramirez de participer au tournoi à quatre équipes qui aurait lieu cet été à Québec et Trois-Rivières en remplacement de la Ligue Frontier, forcée d’annuler sa saison 2020 en raison de la pandémie de la COVID-19. Une décision devrait d’ailleurs tomber au plus tard vendredi sur la faisabilité ou non du projet caressé par le président des Capitales de Québec.

Mardi soir, Le Soleil dévoilait que Ramirez souhaiterait prendre part au tournoi imaginé par les Capitales et les Aigles de Trois-Rivières avec son fils Manny Jr. L’auteur de 555 circuits en carrière a développé des liens avec le club de baseball de Québec lors d’une visite des installations de l’usine de bâtons B-45 basée à Québec, en mars.

LIRE AUSSI : Manny Ramirez intéressé à jouer au Québec

Le parcours dans les majeures de Ramirez, maintenant citoyen américain, a pris fin en 2011, lorsqu’il a disputé cinq matchs avec les Rays de Tampa Bay. Il a aussi joué à Taïwan en 2013 et dans la Ligue indépendante de l’île de Shikoku, au Japon, en 2017.

«Le tournoi qu’on veut tenir n’a pas besoin de Manny Ramirez pour en être un de qualité, mais on ne dirait pas non à sa venue s’il pouvait s’amener au Québec. Sa présence serait intéressante à plus d’un niveau. On ne cherche surtout pas à faire un cirque avec notre projet, et lorsqu’un joueur comme lui dit qu’il est intéressé, je suis toujours prudent. Nous avons fait nos vérifications et il est encore capable de frapper la balle. Manny Ramirez est un personnage, mais lorsqu’on le voit, on comprend pourquoi il fut l’un des meilleurs frappeurs des majeures», ajoutait Laplante, mercredi, au lendemain de la publication de la nouvelle par Le Soleil.

Manny Ramirez a disputé 19 saisons dans les ligues majeures, principalement avec les Indians de Cleveland (8) et les Red Sox de Boston (8). Il a conservé une moyenne offensive de .312 en carrière, frappé 555 circuits et produit 1831 points. Sa participation piquerait certainement la curiosité de plusieurs.

Selon le collègue Ian Bussières, le puissant frappeur droitier de 48 ans devait retourner jouer à Taïwan avec son fils, cette saison. Le plus jeune Ramirez, un colosse de 25 ans de 6 pieds 4 pouces et 210 livres, évoluait dans la Ligue Atlantic de baseball indépendant en 2018. Au moment d’écrire ces lignes, les Capitales ne pouvaient pas leur confirmer toutes les mesures en lien avec la quarantaine de 14 jours à laquelle le duo devrait se soumettre en traversant la frontière canado-américaine.

Date limite

Mercredi, Laplante ne pouvait toujours pas confirmer si le projet qu’il cherche à mettre en place aura lieu. Une décision devrait être prise au plus tard, vendredi, confiait-il.

«Idéalement, on veut présenter un calendrier d’environ 45 matchs. Je ne pense pas que ça vaudrait la peine que les joueurs viennent ici pour seulement 30 parties, alors vendredi, c’est pas mal le plus loin qu’on peut attendre pour faire cela. Je peux décider de ne pas tenir le tournoi, mais la décision de le faire ne me revient pas. Nous sommes toujours en discussion avec les autorités de la Santé publique, de la ville de Québec ainsi qu’avec différentes organisations des ligues majeures et de nombreux agents. Je sais qu’il y a des amateurs qui s’impatientent, mais nous travaillons tous dans le même sens. On veut que ça fonctionne, mais il y a plusieurs choses à attacher ensemble. Et je ne veux surtout pas que mes interventions soient perçues comme étant de la pression que je mets sur quelqu’un, ce n’est vraiment pas le cas», ajoutait celui qui apprécie la solidarité de tous les intervenants mêlés au projet.

Mardi, les ligues mineures de baseball, qui regroupent toutes les équipes affiliées aux majeures, ont annoncé ce dont plusieurs se doutaient déjà: leur saison 2020 est annulée alors que les formations des ligues majeures disputeront seulement un calendrier de 60 matchs cet été. Cette décision laisse donc un important bassin de joueurs sans équipe pour garder la forme et qui serait une clientèle alléchante pour le tournoi qui aurait lieu à Québec et Trois-Rivières, sans oublier les joueurs du baseball indépendant et universitaire. Les hôtes du tournoi prendraient en charge le logement, les repas et le transport des joueurs, qui ne seraient cependant pas rémunérés pour leur participation. L’accès aux deux stades de Québec et Trois-Rivières serait payant pour les amateurs, bien sûr.

Présentement, Laplante et Scalabrini n’ont pas encore atteint le nombre de joueurs nécessaires à la formation de quatre équipes car il reste encore des questions à clarifier, notamment avec la santé publique. Mais si le tournoi devait avoir lieu, les confirmations rentreraient rapidement. «Dès qu’un joueur va se commettre, il y aura un effet boule de neige», suggère Laplante, qui avait toujours l’espoir d’obtenir le feu vert.