Dans la nuit de mercredi à jeudi, trois suspects (dont l’un armé) auraient tenté d’entrer dans un appartement loué dans Saint-Roch, mais les occupants ont contacté la police, qui est arrivée sur les lieux en moins de trois minutes.

Armé, il tente d’entrer dans un Airbnb la nuit

Son arme était chargée. En plein milieu de la nuit, il voulait entrer dans un appartement loué en Airbnb, occupé par des visiteurs. Mais les policiers ont réussi à l’en empêcher.

Pour l’instant, ce sont là les grandes lignes de cette histoire d’introduction par effraction qui peuvent être révélées par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), qui poursuit son enquête. 

Vers 2h45, dans la nuit de mercredi à jeudi, un homme de 33 ans et deux femmes, âgées de 22 et 23 ans, se sont rendus dans un immeuble à appartements dans le secteur de la rue Saint-Joseph et de la rue de la Couronne, dans le quartier Saint-Roch, à Québec. 

Au moment des faits, deux visiteurs étaient à l’intérieur de cet appartement qu’ils ont loué sur une plateforme d’hébergement collaboratif de type Airbnb. 

Selon les informations obtenues par Le Soleil, les visiteurs auraient entendu cogner à la porte et ne l’auraient pas ouverte. Ils auraient plutôt regardé par «l’œil magique» et aperçu un homme armé qui tentait de s’introduire par effraction dans le logement. Puis, ils auraient appelé le 9-1-1.

Intervention rapide

Les policiers sont arrivés sur les lieux en moins de trois minutes, indique David Pelletier, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec. Un collaborateur du Soleil a aperçu au moins quatre voitures de police sur place. 

Devant l’immeuble, les policiers ont tout de suite aperçu un homme et une femme qui correspondaient à la description des suspects. Ils les ont arrêtés. 

«Un des suspects, l’homme de 33 ans, avait une arme à feu chargée sur lui lors de son arrestation», indique David Pelletier, du SPVQ. 

Selon M. Pelletier, les suspects et les victimes ne se connaissaient pas. Des enquêteurs du SPVQ tentent de comprendre pourquoi les suspects auraient tenté de s’introduire dans l’appartement. 

Les femmes de 22 et 23 ans ont été libérées par voie de sommation. 

Le suspect de 33 ans, Jonathan Ferland, a été détenu à la suite de son arrestation. Jeudi après-midi, au palais de justice de Québec, il a été accusé d’avoir menacé de causer la mort ou des lésions corporelles à quelqu’un. Il pourrait comparaître lundi pour faire face à d’autres accusations.