Jean-Guy Stratford Robert à son passage au palais de justice de Saint-Hyacinthe, mardi.

Agression sexuelle: procès fixé pour un ex-policier

Un procès d’au moins deux semaines attend un ex-policier de Bromont accusé d’agression sexuelle avec blessures.

Réunis au palais de justice de Saint-Hyacinthe, mardi, les avocats au dossier de Jean-Guy Stratford Robert, 28 ans, ont convenu de réserver des dates en juin et en août prochains afin de déterminer si l’accusé est coupable ou non de l’infraction qui lui est reprochée.

L’ex-policier et ex-cadet de la marine est accusé d’avoir agressé sexuellement une femme de 20 ans lors d’une fête tenue à Saint-Liboire, en Montérégie, à l’été 2018, tout en lui causant des lésions corporelles. Une accusation passible d’une peine maximale de 14 ans de prison. Il est défendu par Me Pierre Joyal jr.

Les audiences se tiendront devant la juge Lise Gaboury, de la Cour du Québec. La Couronne, représentée par Me Marie-Claude Morin, compte faire entendre de 8 à 12 témoins. 

Congédiement

Originaire de Waterloo, M. Stratford Robert a été suspendu du Service de police de Bromont, où il n’a travaillé qu’un mois, au lendemain du crime allégué. Il a ensuite été congédié. Il œuvrait auparavant comme policier dans le Grand Nord québécois.

Il n’a pas d’antécédent criminel et demeure en liberté sous conditions en attendant son procès. Il lui est notamment interdit de communiquer avec la plaignante.