Accident mortel sur la 323: une fillette toujours dans un état critique

Une fillette de deux ans reposait toujours dans un état critique lundi, au lendemain d’un terrible accident dans lequel son grand frère de cinq ans est mort, dans la Petite-Nation.

Les deux enfants étaient assis à l’arrière de la voiture familiale percutée de plein fouet par un orignal, dans des circonstances aussi dramatiques qu’improbables.

Les victimes sont des résidents du secteur Orléans à Ottawa. Elles n’ont pas été identifiées formellement par la SQ.

Toutefois, TVA Gatineau-Ottawa a identifié, lundi, la petite victime comme étant Zachael Lehoux-Flintoff, cinq ans.

Un premier véhicule a percuté l’orignal sur la route 323, à Notre-Dame-de-la-Paix, peu avant 14 h, dimanche. La grosse bête a été projetée sur l’autre véhicule, celui des victimes, qui circulait dans la voie opposée.

La SQ a rouvert le tronçon de la route 323 à la hauteur du rang William. La limite de vitesse à cet endroit est de 90 km/h.

Aucune accusation criminelle ne sera déposée dans cette affaire. Le premier conducteur ayant percuté l’orignal n’aurait jamais pu l’éviter. Ni l’alcool ni les drogues ne sont en cause, a confirmé la SQ, lundi.

« C’est un terrible accident, a dit le sergent Marc Tessier. De plus, cet incident est très rare, puisque les orignaux sont très peu présents dans ce secteur. Lorsqu’il y a des impacts avec des animaux sur des routes comme la 323, il s’agit de chevreuils, beaucoup plus petits. La présence d’orignaux est plus forte sur des routes comme la 117, dans la réserve faunique de La Vérendrye. »

Par ailleurs, un troisième enfant, qui était assis avec les deux autres, a aussi été transporté à l’hôpital. Ses blessures ne mettent pas sa vie en danger. Tous les adultes impliqués ont été traités pour des chocs nerveux. Le conducteur du véhicule ayant percuté la bête en premier a aussi subi des blessures qui ne mettent pas sa vie en danger.