Accident d’hydravion: un avocat important de Montréal parmi les victimes

MONTRÉAL — Un important avocat de Montréal figure parmi les trois victimes de l’écrasement d’hydravion survenu vendredi dans le nord du Québec.

La Sûreté du Québec a indiqué dimanche que James Duggan, âgé de 67 ans, a été retrouvé sans vie dans l’appareil qui s’est écrasé près du lac Boulène, au sud-est de Chibougamau.

Me Duggan était un avocat spécialiste dans le droit du travail. Il était l’un des avocats à avoir convaincu la Cour suprême de permettre la syndicalisation des agents de la GRC en 2015. Il pilotait l’action collective intentée au nom d’agents qui se disaient victimes d’intimidation au sein du corps policier.

Dans une lettre envoyée aux membres, Serge Bilodeau, le président de l’Association des membres de la Police montée du Québec (AMPMQ), un des groupes qui cherchait à représenter les policiers de la GRC, écrit que Me Duggan «a été de tous les combats de l’association pour la protection des droits des membres de la GRC».

Triste coïncidence, sa mort est survenue quelques jours avant que la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral annonce qu’elle délivrera un certificat d’accréditation à la Fédération de police nationale pour représenter les agents de la GRC.

«C’était leur lutte et ils l’ont gagné. C’est triste que Jim n’ait pu voir ce jour arriver», a dit Michel Serres de l’AMPMQ, qui connaissait Me Duggan depuis 25 ans.

L’ancien chef du NPD, Thomas Mulcair, un ancien collègue et ami, a décrit Me Duggan comme un «avocat exceptionnellement brillant» qui a voué sa carrière à défendre les travailleurs lésés par leur employeur.

«Jim était ce genre de gentilhomme qu’on rencontre rarement dans la vie, a-t-il dit. Il distinguait fort bien ce qui était juste de ce qui était injuste. Il était le genre d’homme qui se battait toujours pour les laissés-pour-compte, qui se battait toujours pour redresser les situations injustes.»

Selon le site internet du cabinet Duggan avocats, James Duggan était récipiendaire de la distinction Avocat émérite décernée par le Barreau du Québec.

Une équipe de recherches et de secours, qui effectuait une autre mission, a répondu à un appel de détresse provenant d’un aéronef vendredi soir. Elle a retrouvé l’appareil et trois hommes ne montrant aucun signe vital.

La SQ a aussi révélé l’identité des deux autres victimes: il s’agit de Jacques Bissonnette, un conseiller municipal de La Minerve, âgé de 69 ans, et de Claude Laplante, âgé de 77 ans. Un quatrième homme a survécu à l’accident.