197 films présentés pendant la 24e édition de REGARD

REGARD gagne en années et en notoriété, et c’est bien tangible dans le nombre de propositions soumises. Pour sa 24e édition, l’équipe a reçu 1450 courts métrages, en plus d’en dénicher elle-même un nombre tout aussi important. Au final, 197 films en provenance de 40 pays ont été sélectionnés. C’est donc dire que les festivaliers auront droit à la crème de la crème du film court de partout à travers le monde, à Saguenay, du 11 au 15 mars.

« Il y a cinq ans, on recevait moins de 1000 propositions. Maintenant, on en visionne au moins 2900 », confirme Marie-Elaine Riou, directrice générale de REGARD.

Évidemment, le fait que REGARD offre une porte d’entrée pour les Oscars n’est pas étranger au nombre de propositions soumises. Depuis 2017, les gagnants du grand prix national et du grand prix international de REGARD sur le court métrage ont accès au processus de sélection des Oscars dans la catégorie du meilleur court métrage de fiction.

« Ç’a certainement un impact. Les distributeurs doivent sélectionner les festivals parmi des centaines. Souvent, ils ont l’accréditation aux Oscars comme critère de sélection, car ils ne peuvent pas soumettre leurs films partout, faute de temps et d’argent », explique la directrice générale.

Cette année, 70 des courts métrages de la programmation seront présentés en première nord-américaine. Du nombre, 30 courts métrages québécois seront projetés en première mondiale.

« Au-delà de la quantité, c’est la qualité de notre programmation qui fait notre renommée et je dois dire qu’encore une fois cette année, nous sommes très fiers de ce que nous présentons : une compétition toujours aussi relevée, une trame artistique engagée et une gamme de thématiques fortes, inspirantes et actuelles », affirme Mélissa Bouchard, directrice de la programmation.

Le nombre de programmes a été augmenté. Ainsi, dix programmes de compétition officielle, trois compétitions parallèles, neuf programmes jeunesse, douze programmes thématiques, trois projets spéciaux et huit contenus de Réalité virtuelle seront offerts aux cinéphiles.

Cette année, le jury professionnel qui décernera les cinq prix de la compétition officielle est composé du comédien Jean-Simon Leduc, de John Canciani, directeur artistique de l’International Kurzfilmtage Winterthur, de la directrice de programmation du Singapore International Film Festival, Ming-Jung Kuo, de la réalisatrice et monteuse Myriam Verreault, ainsi que de l’actrice et réalisatrice Micheline Lanctôt.

« Après plusieurs tentatives, ç’a fonctionné cette fois », se réjouit Marie-Elaine Riou.

100 % Régions

Le concept de la soirée 100 % Saguenay a été modifié afin d’élargir la sélection aux courts métrages issus des régions du Québec. Ainsi, le mercredi 11 mars, neuf courts métrages seront présentés dans le cadre de la soirée 100 % Régions, qui lancera le festival. Six films sélectionnés proviennent du Saguenay–Lac-Saint-Jean, notamment Le Pigeon de William Mazzoleni, Je suis là de Louis Moulin et Portrait de rue de François Harvey. Le film Chauffer le dehors, inspiré d’un texte de l’auteure originaire de Mashteuiatsh Marie-Andrée Gill, ouvrira la soirée.

Sept films seront pour leur part présentés dans le cadre de la compétition Tourner à Tout Prix ! , laquelle réunit des films québécois tournés sans aide financière. Smoothie, le premier court métrage de Pier-Luc Funk à titre de réalisateur, fait partie de la sélection.

Le nouveau volet Americana proposera les films de cinéastes issus des trois Amérique qui en sont à leur première réalisation.

Par ailleurs, REGARD recevra la visite du compositeur Martin Léon et du réalisateur Philippe Falardeau, qui traiteront de leurs collaborations dans le cadre du marché du court. Julie Groleau, productrice, et Patrice Laliberté, réalisateur du tout premier long métrage québécois produit par Netflix, viendront parler de la transition du court au long et de la différence entourant un projet relié à Netflix.

Plusieurs programmes thématiques font également partie de la programmation. Le cinéma suisse, l’identité, l’environnement et une rétrospective du parcours du couple composé de Samer Najari et Dominique Chila figurent à l’horaire.

Arianne Fecteau, responsable du marché du court, Marie-Elaine Riou, directrice générale de REGARD, Mélissa Bouchard, directrice de la programmation de l’événement, et Sophie Beauparlant, présidente du conseil d’administration, ont dévoilé la programmation de la 24e édition du festival, mercredi.