Le Dr David Fortin a été cité dans le magazine de février de National Geographic.

Le Dr David Fortin cité dans National Geographic

Un article paru dans le prestigieux magazine américain National Geographic fait référence à un patient opéré avec un grand succès par le neurochirurgien et neuro-oncologue David Fortin du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS).

« National Geographic préparait un article sur les atteintes du lobe frontal et ses applications sur les comportements et les émotions. Ils voulaient une image d’un cerveau pour illustrer leur article. Ils auraient pu demander à n’importe quel neurochirurgien n’importe où dans le monde, et ils ont pensé à moi, à Sherbrooke. J’ai trouvé ça pas mal l’fun », se réjouit le réputé médecin.

Financement

David Fortin se bat depuis plusieurs années pour réussir à obtenir du financement pour ses recherches sur le cancer cérébral. Parmi les éléments qui sont considérés lors des demandes de subventions, il y a toujours la question des publications dans les magazines scientifiques.

« Ce n’est pas une publication dans un magazine scientique, mais c’est quand même une revue prestigieuse; c’est certain qu’on peut citer une telle publication dans nos demandes de fonds », assure le Dr Fortin.

Et qu’est-ce que le Dr Fortin a fourni comme élément complémentaire au reportage sur les atteintes du lobe frontal? Le médecin et chercheur sherbrookois a fourni les images d’une IRM d’un patient de la région qui avait un très gros méningiome dans son lobe frontal. Même s’il s’agit d’une tumeur bénigne, l’homme avait complètement changé. Il avait notamment perdu son sens de l’orientation et était devenu beaucoup plus lent d’un point de vue psychomoteur.

« Le lendemain de l’opération, son épouse m’a remercié parce qu’elle disait avoir retrouvé son mari d’avant le méningiome! » se réjouit le neurochirurgien.

Deuxième reportage

National Geographic avait déjà consacré un important reportage à des chercheurs de l’Université de Sherbrooke en février 2014 pour souligner leur travail de cartographie du cerveau.

Maxime Descoteaux, mathématicien à la base de cette découverte neuro-informatique et le Dr David Fortin avaient alors été associés aux plus grands experts du cerveau de la planète, dont des chercheurs des universités Harvard et Stanford.

Les journalistes du magazine avaient passé une journée complète avec l’équipe en salle d’opération.