Le Domaine Perce Neige de l’arrondissement de Lennoxville servira de centre de confinement pour la clientèle en santé mentale, itinérante ou prise avec des problèmes de dépendance.
Le Domaine Perce Neige de l’arrondissement de Lennoxville servira de centre de confinement pour la clientèle en santé mentale, itinérante ou prise avec des problèmes de dépendance.

Le domaine Perce Neige transformé en centre de confinement

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Le Domaine Perce Neige de l’arrondissement de Lennoxville servira de centre de confinement pour la clientèle en santé mentale, itinérante ou prise avec des problèmes de dépendance.

La Tribune a appris que le centre de traitement des dépendances du chemin Moulton Hill sera transformé au cours des prochains jours en centre de confinement pouvant accueillir jusqu’à 56 personnes.

À LIRE AUSSI: Le couvent Mont-Sainte-Famille devient un centre de confinement

Le directeur du Domaine Perce Neige, Louis Lamontagne, a confirmé qu’une entente en ce sens avait été signée au cours des derniers jours avec le CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

« Nous avons signé une entente de service pour la durée de la pandémie. Nous allons accueillir les gens en attente d’un diagnostic de la COVID-19 ou ceux qui ont reçu un test positif et qui correspondent à la clientèle ciblée. L’objectif demeure de freiner la pandémie », signale M. Lamontagne.

Il soutient que l’équipe du Domaine Perce Neige est prête à relever ce défi. Le bâtiment sera séparé en deux zones, soit pour les personnes présentant les symptômes en attente de diagnostic et celles dont le test s’est révélé positif.

« Nous sommes au service de la communauté depuis 1996 et nous sommes là pour répondre à ses besoins. Nous allons maintenir en poste notre personnel habitué de travailler avec ce type de clientèle. Il y aura même des ajouts notamment d’infirmières et d’intervenants psychosociaux. Nous attendons le matériel de protection et les produits pour désinfecter. Un agent de sécurité sera présent 24 heures par jour, sept jours par semaine pour empêcher les gens d’accéder au domaine », indique Louis Lamontagne.

Pour être transformé en centre de confinement, le Domaine Perce Neige doit suspendre son programme d’hébergement et de traitement des dépendances.

« Nous sommes en processus de relocalisation pour les 33 personnes qui résident chez nous. Nous tentons de trouver des places dans les autres centres de traitement de la région. Pour notre clientèle judiciarisée, il faut changer les conditions avec le tribunal. Nos résidents sont présents ici depuis cinq semaines et n’avaient pas le droit de sortir. Ils ne présentent aucun signe ou symptôme et les visites ne sont pas autorisées », explique M. Lamontagne.

Lorsque la pandémie sera résorbée, le Domaine Perce Neige reprendra ses activités afin de poursuivre sa mission de venir en aide aux gens qui sont aux prises avec une dépendance aux psychotropes.