Alain Trudel prend sa retraite, il ne sera plus directeur de la protection de la jeunesse.

Le directeur de la DPJ se retire

Après une carrière de 32 ans en protection de la jeunesse, dont neuf comme directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) en Estrie, Alain Trudel a annoncé son départ à la retraite qui sera effectif à compter du 30 juin. M. Trudel était relevé de ses fonctions avec salaire depuis le 6 mai dernier.

Rappelons qu’Alain Trudel s’est retrouvé sous le feu des projecteurs après la mort d’une fillette de sept ans à Granby à la fin avril dernier. La fillette était connue de la DPJ. Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, avait indiqué que « la gestion dans ce dossier a été insatisfaisante. Une enfant est décédée ».

Alain Trudel avait alors lui-même demandé d'être retiré de ses fonctions le temps des enquêtes mais il se rendait disponible pour collaborer aux différentes enquêtes en cours.

Le poste de DPJ par intérim continuera d’être assumé par Alain St-Pierre qui est en fonction depuis le 6 mai dernier.

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a refusé d’émettre davantage de commentaires à propos du départ à la retraite d’Alain Trudel.

Par ailleurs, le président-directeur général (PDG) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Stéphane Tremblay, a répété à La Tribune jeudi que le CIUSSS de l’Estrie-CHUS allait tenir son engagement de terminer son enquête interne à propos de la mort de la fillette de Granby avant le 30 juin, donc avant ce dimanche.

« Nous nous sommes engagés pour que les recommandations soient disponibles avant le 30 juin. Nous allons maintenir notre engagement et nous allons rapidement informer la population des résultats de l’enquête et des recommandations que nous allons mettre en place », a-t-il assuré.