La Tribune
Le tracé de la rue menant au futur pont des Grandes-Fourches ne forcera pas le déménagement du Club de curling de Sherbrooke, qui souhaite tout de même se relocaliser.
Le tracé de la rue menant au futur pont des Grandes-Fourches ne forcera pas le déménagement du Club de curling de Sherbrooke, qui souhaite tout de même se relocaliser.

Le curling ne déménage pas... pour l'instant

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Le tracé de la rue menant au futur pont des Grandes-Fourches ne touchera pas le bâtiment du Club de curling de Sherbrooke, situé sur la rue des Abénaquis. Si le déménagement des activités de curling n’est pas forcé par le réaménagement du secteur, le président du club, Claude Lemieux, continue de croire qu’il s’agirait malgré tout de la meilleure solution.