La Tribune
Résidents en bordure du lac des Nations, Marc Bédard et Louise Piché trouvent injustifiable que le Canadien Pacifique laisse tourner le moteur de ses locomotives pendant des jours dans la cour de triage située près du Marché de la gare
Résidents en bordure du lac des Nations, Marc Bédard et Louise Piché trouvent injustifiable que le Canadien Pacifique laisse tourner le moteur de ses locomotives pendant des jours dans la cour de triage située près du Marché de la gare

Le CP encore montré du doigt

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Après Magog, c’est au tour de résidents de Sherbrooke de se plaindre des pratiques du Canadien Pacifique qui laisse tourner les moteurs de ses locomotives jour et nuit dans la cour de triage située en bordure du lac des Nations.