La situation n'a guère évolué à East Angus, depuis que les employés syndiqués de la compagnie Emballages Hood ont été mis en lock-out vendredi dernier.

Le conflit de travail se poursuit chez Emballages Hood

La situation n'a guère évolué à East Angus, depuis que les employés syndiqués de la compagnie Emballages Hood ont été mis en lock-out vendredi dernier.
Le piquetage est maintenu, confirme Sylvain Roy, représentant syndical chez Unifor. « Nous n'avons pas eu de contact avec la partie patronale pour une prochaine rencontre », dit-il.
« C'est au beau fixe. »
Rappelons que les travailleurs syndiqués de la compagnie sont en lock-out décrété par leur employeur dans la nuit de jeudi à vendredi, la semaine dernière. Vers 1 h 30, les membres de la section locale 847 ont été mis en arrêt de travail, selon Unifor.
Quelques jours auparavant, les membres avaient « très majoritairement » rejeté l'offre finale de l'employeur. Ils avaient par la même occasion confié un mandat d'exercer des moyens de pression pouvant mener jusqu'à la grève à leur comité de négociation.
M. Roy avance que « les actions » des syndiqués pourraient être intensifiées dans les prochains jours.
Emballage Hood emploie une centaine de syndiqués. Leur convention collective est échue depuis le 31 mars.