Le comité de la justice entreprend l'étude du projet de loi sur la prostitution

Les membres du comité parlementaire de la justice ont entrepris lundi l'étude du nouveau projet de loi sur la prostitution.
Le gouvernement Harper espère un processus rapide, expliquant que la Cour suprême lui a imposé l'échéance de décembre pour faire adopter sa loi. Le ministre de la Justice, Peter MacKay, est le premier témoin à être entendu par le comité.
La porte-parole néodémocrate en matière de Justice, Françoise Boivin, veut que le gouvernement ralentisse la cadence et rédige avec soin un projet de loi qui se conformera à la Charte au cours de la saison estivale.
La Cour suprême a annulé l'ancienne loi sur la prostitution. Le nouveau projet de loi crée de nouveaux crimes pour clients et souteneurs, sans criminaliser les prostituées.