Julie-Gabrielle Morin, directrice de l’école de la Montée, participera au Défi têtes rasées de Leucan au début décembre.
Julie-Gabrielle Morin, directrice de l’école de la Montée, participera au Défi têtes rasées de Leucan au début décembre.

Le coco rasé en soutien à deux élèves atteints du cancer

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
La directrice de l’école secondaire de la Montée, Julie-Gabrielle Morin, rasera sa belle chevelure bouclée au profit de Leucan le 3 décembre prochain. Déjà une douzaine d’élèves de son école ont décidé de l’imiter dans ce geste de soutien envers deux élèves atteints du cancer. Une coupe de cheveux drastique qui vise également à sensibiliser les jeunes à la lutte contre cette maladie.

« En ce temps de pandémie où on est parfois centré sur notre propre souffrance, j’aimerais qu’on réalise qu’il y a d’autres épreuves, plus graves que certaines contraintes, qui se vivent. L’objectif est aussi qu’on se mobilise pour montrer qu’ensemble, en communauté, on est capable d’accomplir quelque chose de beau. Pour nos deux élèves, c’est une façon de leur dire qu’on est là et qu’on ne les oublie pas », résume la directrice.   

Son objectif est d’amasser 4000 $. « Si chacun des élèves donne 2 $, on aura déjà récolté 3000 $, car ils sont 1500 élèves », note Mme Morin ajoutant que les élèves qui donneront 10 $ auront la chance de participer à un tirage leur permettant de gagner le privilège de couper eux-mêmes une bande de cheveux de leur directrice.

« Lorsque j’ai parlé à un des deux élèves, qui a récemment dû se raser les cheveux à cause de son traitement, je lui ai dit que bientôt, nous serions deux cocos. Il m’a répondu que je n’avais pas besoin de faire ça », raconte, en riant, la directrice.

« Je lui ai dit qu’il avait bien raison, mais que j’allais le faire quand même pour l’accompagner », ajoute-t-elle en parlant de cet élève de 2e secondaire qui a une longue bataille devant lui.

L’idée de participer au Défi têtes rasées mijote depuis quelques années. Il y a trois ans, la directrice de l’école a été touchée personnellement par un cancer de la peau, un mélanome pour lequel elle a été opérée. Le fait que deux élèves de son école soient aujourd’hui atteints d’un cancer et le fait qu’après maintenant cinq ans en poste, elle connaisse bien l’ensemble des jeunes de son école l’ont poussée à passer à l’action.

« Je souhaite que les jeunes soient plus sensibles à cette cause et quand on connait la personne, c’est plus concret et engageant », souligne la directrice, précisant que la deuxième élève atteinte d’un cancer l’a appris tout récemment et qu’elle est très discrète sur le sujet.

Derrière ce geste, il y a aussi un objectif de solidarité et de compassion. « Quand un enfant est malade, on sait que c’est toute la famille qui est touchée et les organismes comme Leucan sont là pour les aider », mentionne Mme Morin.

La récolte des dons dans les classes se fera au cours des deux prochaines semaines. Le Défi têtes rasées Leucan se déroulera le 3 décembre et le montant amassé lors de la campagne de financement sera dévoilé à 13 h 30, à l’auditorium de l’école de la Montée.