La perte éventuelle du stationnement de quelque 125 places serait à l'origine du déménagement du Club de curling, installé sur la rue des Abénaquis depuis plus de 100 ans, soit depuis 1914.

Le Club de curling Sherbrooke songe à déménager

La construction du nouveau pont des Grandes-Fourches ne devrait pas commencer avant l'an prochain, mais elle inciterait déjà le Club de curling Sherbrooke à déménager, a appris La Tribune.
La perte éventuelle du stationnement de quelque 125 places serait à l'origine du déménagement du club installé sur la rue des Abénaquis depuis plus de 100 ans, soit depuis 1914.
Aucun scénario ne serait exclu actuellement. Un partenariat avec une université et la construction d'un nouveau bâtiment seraient notamment envisagés.
Le président du Club, Claude Lemieux, a confirmé qu'une assemblée générale avait eu lieu samedi, mais a refusé de confirmer les informations obtenues par le journal.
Le Club de curling de Sherbrooke est le troisième plus vieux club de curling au Québec et le deuxième plus vieux club sportif de la ville de Sherbrooke. En plus de ses 200 membres, il a accueilli 1200 participants en 2015.
L'édifice fait près de 30 000 pieds carrés et possède trois glaces.
Rappelons que la Ville souhaite déplacer le pont plus à l'ouest en aménageant un carrefour giratoire à la hauteur de la rue Terrill. Le pont traverserait alors la rivière près de l'endroit où se trouve la place Nikitotek et aboutirait tout près de la rue Wellington Nord. La scène extérieure devrait alors être déménagée. La reconfiguration du secteur Terrill entraînerait la démolition de deux viaducs du MTQ ayant encore une certaine durée de vie. Des discussions avec le ministère des Transports du Québec devaient se conclure l'hiver dernier. La demande de la Ville au ministère est de 15 M$ pour la démolition de trois structures, la reconstruction du nouveau pont et la construction du carrefour giratoire.