Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS ouvre 75 nouveaux lits de débordement

Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS est confronté depuis plusieurs semaines à une situation difficile concernant la gestion de lits et doit donc mettre en place des mesures temporaires pour répondre à la crise. Parmi les solutions temporaires mises en place, notons l'ajout de 75 lits de débordement répartis dans 12 CHSLD et 2 ressources non institutionnelles du territoire du CIUSSS de l'Estrie - CHUS.
À cela s'ajoutent 63 lits de surcroit de courte durée qui sont actuellement ouverts dans les hôpitaux du territoire.
Ainsi, des personnes âgées occupant des lits dans ces hôpitaux et en attente d'une place en CHSLD ont été transférées dans des CHSLD où des lits ont été déployés en surcapacité pour les accueillir dans un environnement adapté à leurs besoins. D'autres usagers seront transférés aujourd'hui et la semaine prochaine dans des lits temporaires au CHSLD d'East Angus, où huit lits étaient vacants conséquemment à l'ouverture de cette nouvelle installation.
Exceptionnellement, des chambres ont été aménagées dans un environnement non habituel. Par exemple, des salons de résidents ont été convertis temporairement en chambre avec tout l'équipement et le personnel nécessaire pour assurer des soins sécuritaires et de qualité.
En effet, l'établissement devait rendre disponibles des lits de courte durée pour notamment permettre des hospitalisations urgentes à l'Hôpital Fleurimont et à l'Hôtel-Dieu de Sherbrooke. Par exemple, jeudi matin, plus de 35 patients étaient en attente d'hospitalisation depuis plus de 24 heures dans les deux hôpitaux sherbrookois.
Tous les secteurs d'activités cliniques sont mis à contribution dans la recherche de solutions. Le taux d'occupation très élevé des civières dans les urgences de la région perdure depuis plusieurs semaines et des solutions devaient être mises en place pour les usagers.
« Comme établissement de santé et de services sociaux, nous avons l'obligation de rendre accessibles les services requis par la population et pour cette raison, nous devons effectuer actuellement une gestion particulière de nos lits », déclare le Dr Stéphane Tremblay, directeur général adjoint au programme de santé physique générale et spécialisée.
« Nous tenons à souligner les efforts extraordinaires qui sont faits par tout le personnel afin de trouver des solutions aux besoins des usagers dans un contexte de demande de services sans précédent », ajoute le Dr Tremblay.
« Nous sommes tout à fait sensibles aux préoccupations que les familles et les résidents ressentent et aux adaptations que cela exige pour notre personnel. Notre souci est d'offrir des services sécuritaires et de qualité à l'ensemble des usagers du CIUSSS de l'Estrie - CHUS », mentionne Carol Filion, directeur général adjoint aux programmes sociaux et de réadaptation.