Le Ciné-Parc Orford trouve un acheteur

Le Ciné-Parc Orford reprendra vie. Trois investisseurs ont récemment acquis le site situé en bordure de l'autoroute 10. Après un été sans cinéma en plein air, les cinéphiles de la région pourront donc prochainement visionner les nouveautés sur un des deux écrans du ciné-parc estrien.
Le président de la nouvelle entreprise Ciné-Parc Orford HD, David Hurtubise, confirme la transaction et prévoit la réouverture du ciné-parc pour le début du printemps.
« Tout dépend de la température, mais nous estimons que l'ouverture aura lieu à la fin avril », valide M. Hurtubise qui est aussi président des Productions HB Pictures. Ses deux associés dans cette transaction sont Jean-Yves Martel, un producteur d'effets spéciaux de Montréal et Toronto, et René Gazaille, un entrepreneur général de Bromont.
Rappelons que l'ancienne direction du ciné-parc annonçait au printemps 2013 qu'elle ne pourrait pas reprendre ses activités. André Monette, qui veillait sur le Ciné-Parc Orford depuis plus de 20 ans, invoquait le manque de relève, la baisse d'achalandage et, surtout, les investissements importants nécessaires pour le passage au numérique. Les coûts de conversion vers le numérique sont estimés à 100 000 $ par écran.
« Oui, ces investissements seront faits pour convertir les écrans au numérique et nous investirons aussi un certain montant pour remettre le site aux goûts du jour », explique M. Hurtubise.
Près d'une vingtaine de jeunes seront engagés pour faire rouler l'entreprise au cours de la saison estivale.