La Tribune
Ma Cabane, le futur centre de jour au centre-ville de Sherbrooke, offrira un lieu d’affiliation aux gens qui se trouvent en situation d’isolement ou de rupture sociale, notamment les itinérants.
Ma Cabane, le futur centre de jour au centre-ville de Sherbrooke, offrira un lieu d’affiliation aux gens qui se trouvent en situation d’isolement ou de rupture sociale, notamment les itinérants.

Le centre de jour sur le point de prendre vie

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Ma Cabane : c’est le nom que prendra le centre de jour tant espéré par le milieu communautaire qui œuvre auprès de la clientèle démunie au centre-ville de Sherbrooke. L’assemblée générale de fondation du nouvel organisme a eu lieu mercredi. Bien qu’il soit encore difficile de déterminer une date pour l’ouverture des portes de ce nouvel organisme, il est cependant permis de croire que ça puisse avoir lieu avant la fin de l’hiver.