Lloyd Langlois, directeur du Cirque des étoiles Memphrémagog.

Le Carnaval du cirque est né à Magog

Le Cirque des étoiles Memphrémagog a déjà connu des jours plus fastes, mais cela n’empêche pas ses dirigeants de rêver et de faire preuve de dynamisme. À preuve, l’organisation magogoise a décidé de créer un nouvel événement baptisé le Carnaval du cirque, qui pourrait attirer de larges foules si tout fonctionne tel qu’espéré.

La première édition du Carnaval du cirque se tiendra du 6 au 9 juin dans le secteur de la pointe Cabana, à Magog. Ses participants pourront notamment assister à des spectacles, grimper à bord de manèges et faire l’essai de différents équipements reliés aux arts du cirque.

Il y a plusieurs années déjà que l’idée de créer un tel événement circule à Magog. Il aura cependant fallu attendre la réalisation de travaux majeurs, au centre-ville de Magog, pour que ce projet se concrétise enfin.

« Les travaux de revitalisation, au centre-ville, nous forcent à délaisser le stationnement du parc des Braves cette année. On a donc eu l’idée de tenter autre chose. On opte pour la nouveauté en fin de compte », confie Lloyd Langlois, directeur du Cirque des étoiles.

Des manèges

M. Langlois est particulièrement fier d’annoncer que la compagnie Funshow amusement débarquera avec une quinzaine de manèges, conçus autant pour la clientèle des enfants que celles des plus grands.

« Au début, on pensait simplement faire venir une grande roue et un carrousel, puis Funshow amusement nous a dit qu’il était prêt à amener un ensemble complet de manèges. C’est vraiment intéressant, je trouve, surtout qu’il n’y a pas eu de manèges à Magog depuis un bon moment. Il y en a longtemps eu à la Traversée du lac Memphrémagog, mais cet événement n’existe plus », souligne-t-il.

Sous le large chapiteau qui sera érigé au stationnement Cabana, deux spectacles distincts seront présentés. Intitulé Carnaval, le premier mettra en vedette une centaine d’enfants de 12 ans et moins. Le second, qui a pour titre Les mystères de l’île, permettra à un groupe d’une trentaine d’adolescents et d’adultes de la région d’étaler leurs talents.

« Pour la première édition du Carnaval du cirque, on n’aura pas une programmation très élaborée sous le chapiteau. Ce sera la même formule que celle qu’on avait au parc des Braves. Mais, si une deuxième édition a lieu l’an prochain, c’est possible qu’on ajoute des activités à cet endroit. Pourquoi on n’aurait pas un cirque réputé qui viendrait ou encore un bal masqué? »

Lloyd Langlois note que les visiteurs devront payer pour monter à bord des manèges et assister aux spectacles. Toutefois, il précise que l’accès au site ainsi que certaines des activités proposées seront gratuits.

« Je crois beaucoup en notre projet et en ses chances de se développer dans le futur, déclare M. Langlois. C’est sûr par contre que la météo jouera un rôle important. On espère donc du beau temps du 6 au 9 juin. »