L’annonce du gouvernement Legault d’offrir de l’enseignement à distance à compter du 17 décembre aux élèves est bien accueillie dans le milieu scolaire.
L’annonce du gouvernement Legault d’offrir de l’enseignement à distance à compter du 17 décembre aux élèves est bien accueillie dans le milieu scolaire.

Le calendrier scolaire des Fêtes bien accueilli

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
L’annonce du gouvernement Legault d’offrir de l’enseignement à distance à compter du 17 décembre aux élèves est bien accueillie dans le milieu scolaire. « Globalement, ça nous semble un bon compromis », estime le président du Syndicat de l’enseignement de l’Estrie (SEE), Richard Bergevin, alors que les élèves du primaire seront de retour en classe comme prévu début janvier et les élèves du secondaire, le 11 janvier.