Le Big Bill passe en quart de finale

COATICOOK – Le Big Bill de Coaticook a défait les Expos de Sherbrooke par la marque de 13-1 dimanche après-midi au stade Julien-Morin devant plus de 300 spectateurs. Grâce à cette victoire, ils affronteront les Cascades de Shawinigan dans une série quatre de sept qui devrait débuter lundi.

L’ambiance dimanche au stade Julien-Morin était à l’extrême opposé de ce qu’elle était jeudi soir quand le Big Bill a échappé le premier duel par la marque de 3-1. Après l’avoir emporté 9-3 à Sherbrooke vendredi, le Big Bill revenait à la maison pour un match ultime face aux Expos, qui pouvaient compter sur la présence au monticule de leur meilleur lanceur Claudio Ortiz. Ce dernier faisait face à Mathieu Boutin.


Dès la deuxième manche, le Big Bill a pris une avance de 3-0 lorsque Maxime Lavoie, Alexandre Pharand et Maxime Beaudoin ont chacun fait marquer un point. Les Expos ont répliqué à leur tour au bâton, mais un seul point est venu marquer sur le simple d’Eddie Lantigua grâce au relais foudroyant de Maxime Beaudoin, qui a coupé un coureur au marbre à partir du champ droit.


En cinquième manche, les Coaticookois ont ouvert les valves et ont sorti Ortiz de la rencontre. Cody Lovejoy a lancé le bal avec un double bon pour deux points, suivi de simples productifs de Myguel Comptois et Maxime Lavoie. Philippe Dion a mis la touche finale avec un double bon pour trois points, portant l’avance du Big Bill à 10-3.


En relève à Ortiz, Michel Goudreau n’a pu répéter son exploit de jeudi. Il a accordé trois autres points en sixième manche, dont un sur un simple de Vincent Guay et deux sur un double de Maxime Lavoie. Pour le Big Bill, Mathieu Boutin a été en contrôle tout au long de la rencontre. Il n’a accordé qu’un point à l’adversaire et il a accumulé neuf retraits au bâton.


«Ça fait du bien de pouvoir respirer un peu, confie l’entraineur-chef du Big Bill Jonathan Breton après la partie. Mathieu Boutin nous a sorti une grosse performance quand ça comptait et les gars ont bien frappé.»


«On va retrouver plusieurs joueurs pour la série contre Shawinigan, laisse-t-il entendre. Cédrick Vallières et Christopher Sauvé-Gebhardt vont être de retour, on va peut-être retrouver Gabriel Fromental-Houle et Lachlan Fontaine devrait être avec nous à partir de mercredi. Nos frappeurs se réchauffent au bon moment.»


Les frappeurs trois et quatre du Big Bill, qui ont porté l’équipe sur leurs épaules au cours des deux dernières victoires, se sont réjouis de la victoire de dimanche.

«Je suis content de pouvoir aider l’équipe à gagner, explique Cody Lovejoy, qui a été un véritable cadeau pour le Big Bill, lui qui s’est amené du Texas à la mi-saison. C’est tout ce qui compte, c’est ce qui me rend heureux.»


«J’ai eu une mauvaise saison, mais je me réchauffe au bon moment, renchérit Myguel Comptois, qui a connu un excellent championnat canadien avec équipe Québec. On a hâte d’affronter Shawinigan, c’est une bonne équipe, ce sera un bon défi pour nous.»


La fin pour Lantigua


La saison difficile des Expos de Sherbrooke a tiré à sa fin avec cette défaite. L’entraineur-chef Eddie Lantigua, une icône du baseball québécois qui a connu une très bonne saison au troisième coussin, a annoncé sa retraite à la fin de la partie.


«On a manqué de profondeur au monticule, le Big Bill a mieux joué que nous et ils ont une bonne équipe pour aller loin dans les séries, a confié Lantigua, un ancien des Dodgers de Los Angeles et des Capitales de Québec. C’est la fin pour moi, j’accroche mon gant et je pars en paix du sport que j’ai tant aimé.»