Cédrick Vallières a apporté sa contribution à l'attaque du Big Bill en soutirant un coup sûr aux Castors et en marquant un point.

Le Big Bill à un gain du titre

Le Big Bill de Coaticook pourrait mettre la main sur le championnat de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) dès dimanche. En défaisant les Castors d'Acton Vale par la marque de 7 à 4 mercredi soir, les Coaticookois se sont donné une avance de 3 à 2 dans la série finale.
Non seulement le Big Bill a-t-il battu les Castors, mais il a aussi battu leur lanceur étoile, Steve Green. Le vent est dans les voiles des Coaticookois, mais rien n'est joué selon l'entraîneur-chef du Big Bill, Jonathan Breton.
« Il n'y a rien de gagné encore, précise Breton. Il ne faut pas trop s'emballer. Il faut jouer comme on l'a fait lors des deux premiers matchs de la série et comme on l'a fait aujourd'hui. »
Après deux cuisants revers, la semaine dernière, la troupe coaticookoise a su se relever. Le Big Bill a ouvert la marque dès la première manche. Au quatrième engagement, les Rouges ont doublé leur avance. Vincent Guay et Miguel Comptois ont produit les deux premiers points du Big Bill.
La magie du sport
Les Castors ont ouvert la machine en quatrième manche. Léonardo Ochoa en a mis plein la vue aux spectateurs, frappant un circuit bon pour un point. Yoan Ochoa a imité son frère en cinquième manche, cognant un autre coup de circuit qui égalait la marque.
Acton Vale a donné un dur coup à Coaticook, inscrivant deux points en sixième manche. Les Coaticookois se sont relevés et, en toute fin de rencontre, Maxime Lavoie a frappé un coup de circuit de deux points, ramenant tout le monde à la case départ.
Après une huitième manche sans histoire, le Big Bill a tout cassé en neuvième. Avec deux hommes sur le sentier, Samuel Fagnant, a claqué tout un coup de circuit pour prendre les devants 7 à 4.
« On a profité d'une erreur des Castors en 7e manche, explique Jonathan Breton. Samuel n'avait pratiquement pas joué depuis le milieu de la saison. Il était un peu découragé. Je l'ai embarqué et il a mis la balle dehors », se réjouit-il
Alors que rien n'était joué, les Castors ont placé deux hommes sur les buts. Avec deux retraits, le lanceur, Frédérick Fauteux, a retiré le dernier joueur sur des prises.
Le Big Bill pourrait remporter le championnat dès vendredi, 20 h, au stade Julien-Morin.