Raphaëlle Bourque-Proulx et son petit frère François-Xavier Proulx au défilé du père Noël à Sherbrooke en 2017.

Le bébé de l’an 2000 atteint la majorité

Il y a 18 ans, la planète entière se préparait à défoncer l’an 2000. Aucun bogue informatique n’avait empêché La Tribune de publier sa première édition du nouveau millénaire.

En manchettes, il était question de Céline Dion qui avait ravi 23 000 fans au Centre Molson, du maire Jean Perrault qui n’avait pas échappé à la frénésie entourant les célébrations, de l’hospitalisation d’un certain Pierre Elliott Trudeau, des exploits du tennisman Frédéric Niemeyer et du couple de Richmond qui avait donné naissance au tout premier bébé estrien du présent siècle, Raphaëlle Bourque-Proulx. La Tribune a retracé son père et a demandé des nouvelles de l’enfant qui est maintenant à l’aube de sa majorité.

« Ma fille est présentement en voyage, avec sa mère, en République dominicaine. Elle étudie au Cégep Saint-Laurent en littérature. Elle est parfaitement bilingue et elle joue de la clarinette. Elle a fait partie de l’harmonie de l’école secondaire St-Luc durant tout son secondaire et elle a même participé au festival de l’Université de Sherbrooke l’an dernier avec son école », explique Claude Proulx.

Les parents de Raphaëlle se sont séparés alors qu’elle avait deux ans et chacun a refait sa vie de son côté. « Raphaëlle est l’aînée dans les deux familles. Du côté de sa mère, elle a un frère et une sœur. Même chose de mon côté où elle a une sœur et un frère », note M. Proulx.

Raphaëlle a grandi dans la région de Montréal, où elle habite encore avec sa mère, et elle vient régulièrement en Estrie puisque son père habite depuis quelques années à Durham-Sud, dans l’ancienne maison de ses parents.

L’avenir est rempli de possibilités pour la jeune femme.

« Elle est un rayon de soleil. Je l’avais qualifiée de petit ange à la naissance et son parcours de vie est demeuré fidèle à cette qualification! Sa mère et moi sommes très fiers de ce qu’elle est devenue. Le futur est rempli d’espoir dans son cas », conclut le papa.

Quelques heures après sa naissance, Raphaëlle Bourque-Proulx, premier bébé de l’an 2000 en Estrie, et ses parents, Mélanie Bourque et Claude Proulx, avaient fait la Une de La Tribune.