Le programme CoDeBars est né à Sherbrooke en 2017.

Laval adopte le concept sherbrookois CoDeBars

Le programme baptisé CoDeBars, qui a vu le jour à Sherbrooke en 2017, a pu être exporté.

La Ville de Laval a repris l’initiative qui permet à un conducteur désigné, accompagné d’au moins deux personnes, de profiter gratuitement de consommations non alcoolisées, et ce, au même rythme de consommation que les amis qui l’accompagnent.

Au total, 27 établissements de Laval participent à ce projet, a-t-on annoncé. L’annonce officielle aura lieu mercredi prochain.

Le Service de police de Laval, l’Association des tenanciers de bars du Québec et la Société d’assurance automobile du Québec s’unissent pour faire connaître le programme.

À l’accueil du bar, le conducteur désigné de la soirée s’identifie pour recevoir un bracelet CoDeBars. Avec ce bracelet, il recevra gratuitement, durant toute la soirée, des consommations non alcoolisées déterminées par l’établissement.

20 établissements à Sherbrooke

Dans la région sherbrookoise, une vingtaine d’établissements, bars et restaurants, participent au programme.

L’hiver dernier, le Service de police de Sherbrooke (SPS) se félicitait de l’implantation de CoDeBars au printemps 2017, même s’il est difficile d’en quantifier les impacts. 

Les statistiques compilées à ce moment démontraient des résultats encourageants.

Le concept a aussi permis au SPS de remporter le Prix d’Excellence 2018 dans la catégorie «Prévention» du Réseau Intersection.