Mardi, depuis la Station spatiale internationale, l’astronaute canadien David Saint-Jacques a pris cette photo de l’Estrie « à l’aube ».

L'astronaute David St-Jacques croque l’Estrie depuis son satellite

Rarement a-t-on vu la région estrienne de façon aussi précise d’un satellite. Mardi, depuis la Station spatiale internationale, l’astronaute David Saint-Jacques a pris une photo de l’Estrie « à l’aube ».

Le scientifique l’a ensuite publiée sur sa page Facebook.

En observant attentivement, on peut y reconnaître certains éléments majeurs formant notre région en cette fin d’hiver. Au premier coup d’œil, on remarque le lac Memphrémagog et la ville de Magog à son extrémité nord.    

Tout aussi gelés, les lacs Magog et Massawippi, ainsi que le mont Orford, sont voisins.

Google Map est utile pour nous aider à distinguer la rivière Saint-François qui serpente à droite de la photo. C’est donc dire que Sherbrooke s’étire de chaque côté de la Saint-François, aux confins de la rivière Magog.

La photo retouchée

L’astronaute de l’Agence spatiale canadienne s’est envolé vers la Station spatiale internationale en décembre 2018 dans le cadre de sa première mission. Pendant son affectation dans l’espace, il effectuera une série d’expériences scientifiques, de tâches de robotique et testera de nouvelles technologies, mentionne l’organisme fédéral.

Sa page Facebook est alimentée de plusieurs autres photos. Il y a notamment publié une photo de la Montérégie aussi prise « à l’aube » où on reconnaît facilement l’île de Montréal.

 David Saint-Jacques