Une plage d’Hawaï pourrait bien devenir plus propre grâce à une équipe d’étudiants de l’Université de Sherbrooke. Les membres d’Hoola One ont conçu une machine permettant de récupérer les petites particules de plastique qui se retrouvent sur la plage de Kamilo, une des plus polluées au monde. Ils ont effectué leurs premiers tests à la plage Blanchard.
Une plage d’Hawaï pourrait bien devenir plus propre grâce à une équipe d’étudiants de l’Université de Sherbrooke. Les membres d’Hoola One ont conçu une machine permettant de récupérer les petites particules de plastique qui se retrouvent sur la plage de Kamilo, une des plus polluées au monde. Ils ont effectué leurs premiers tests à la plage Blanchard.

L'aspirateur de plastiques Hoola One remporte de prestigieux prix

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
Le projet Hoola One accumule les distinctions. Après avoir remporté une compétition sherbrookoise puis québécoise d’ingénierie, l’équipe formée d’étudiants en génie mécanique de l’UdeS a mis la main sur deux prestigieux prix à la Compétition canadienne d’ingénierie. Leur machine permettant de récupérer les microparticules de plastique sur les plages a remporté la première place dans la catégorie Conception la plus innovatrice au Canada et le W.R. Petri Engineering Design Award, la distinction la plus prestigieuse de cette compétition.