La Ville deviendra officiellement propriétaire de l’aréna Philippe-Bergeron.

L'aréna de Brompton coûtera 507 167 $

La Ville de Sherbrooke achète officiellement l’aréna Philippe-Bergeron de Brompton pour 507 167 $. Il était nécessaire pour la Ville de devenir propriétaire du bâtiment avant de commencer les travaux des systèmes de réfrigération prévus en 2020, de manière à profiter d’une aide financière du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur de 800 000 $.

La Ville avait déjà annoncé en octobre 2018 son intention d’acheter l’infrastructure sportive au moment où les travaux, qui comprennent aussi des améliorations à l’éclairage, le changement des bandes et le remplacement de la dalle, seraient lancés. 

L’acceptation de l’offre de vente de 507 167 $ était donc une formalité. « Le prix d’achat représente l’ensemble de dettes, soit l’hypothèque, les marges de crédit, les taxes et les retenues pour les vacances des employés », explique le conseiller municipal Vincent Boutin, président du comité du sport et du plein air.

« L’évaluation municipale est de 1 353 100 $, donc on pourrait dire qu’on fait une bonne affaire », ajoute M. Boutin.

Le conseiller ajoute que l’aréna ne comporte pas de déficit structurel de grande importance. « On ne craint pas une mauvaise surprise de type d’une toiture qui coûterait plusieurs milliers de dollars. »

L’OBNL propriétaire de l’aréna en poursuivra la gestion jusqu’au 31 mars 2020. Les travaux, évalués à 3,2 M$, commenceront en avril. « On espère terminer les travaux à l’automne. On parle d’octobre, mais il est possible que ce soit plus long. Nous sommes en réflexion à savoir comment on relocalisera les heures de hockey et de patin à cet aréna-là. »

Le nouveau modèle de gouvernance sera proposé au conseil dans les prochains mois.