Consciente qu’il est difficile d’augmenter le nombre de visiteurs d’année en année, l’équipe de Foresta Lumina a concentré ses efforts à améliorer l’expérience client au parc de la Gorge de Coaticook.

L’achalandage chute de 12 % à Foresta Lumina

Une légère baisse de fréquentation a été enregistrée pour la première moitié de saison de Foresta Lumina par les organisateurs. Toutefois, les foules se présentent en grand nombre durant les vacances de la construction et le mois d’août promet d’être plus achalandé, comme en témoigne la prévente de billets pour cette période.

La directrice générale du parc de la Gorge de Coaticook Caroline Sage qualifie le début de la saison de Foresta Lumina de bon, malgré la baisse d’achalandage, un phénomène observé dans l’ensemble du secteur touristique de la région de Coaticook. 

« On a eu 6000 visiteurs de moins que l’an passé à pareille date, le mois de juin a été sous nos attentes », admet la directrice générale. 

« C’est toujours dur de se comparer à nos débuts, quand le concept était nouveau et qu’on attirait 3000 visiteurs par soir, avoue-t-elle. La barre a été mise tellement haute par le passé qu’il est difficile d’enregistrer un plus grand nombre de visiteurs. »

L’été est cependant loin d’être fini. Les vacances de la construction ont amené leur lot de visiteurs au parcours nocturne qui a gagné une multitude de prix, ce qui donne confiance à Mme Sage que la saison sera très satisfaisante dans son ensemble. 

« On sent qu’on entre dans la haute saison, se réjouit-elle. On avait de 750 à 1100 personnes par soir en juin, mais ça monte à 1500 et 1600 régulièrement depuis les vacances. La prévente de billets pour le mois d’août laisse entrevoir qu’on va avoir beaucoup de visiteurs dans le sentier, c’est très encourageant. On était un peu inquiet au début de l’été, mais ça s’est replacé. »

Améliorations et nouveaux sentiers

Consciente qu’il est difficile d’augmenter le nombre de visiteurs d’année en année, l’équipe de Foresta Lumina a concentré ses efforts à améliorer l’expérience client sur le site, en plus d’améliorer la machinerie utilisée pour donner vie à la gorge. 

« On s’est assurés de répondre aux commentaires de nos visiteurs. On a diminué le nombre de visiteurs par départ pour faciliter l’immersion. On a aussi mis en évidence nos guides sur place et on a amélioré l’espace d’accueil ainsi que les informations relatives au parcours. L’expérience des visiteurs est haute dans nos priorités », confirme-t-elle. 

Après avoir aménagé des nouveaux sentiers de vélo de montagne l’été passé ainsi que ce printemps, le parc de la Gorge de Coaticook dévoilera sous peu l’aménagement de nouveaux sentiers de marche.

« Actuellement, on travaille très fort à préparer nos nouveaux sentiers pédestres, qui seront ouverts au public juste à temps pour la saison des couleurs, laisse entendre Mme Sage. On a bien hâte d’en faire le dévoilement. Le résultat devrait être très intéressant. On n’arrête pas de travailler, notre but est d’optimiser continuellement l’offre d’activités au parc de la Gorge. »