Pour financer la nouvelle mesure, Lac-Mégantic prendra 1 M$ de la somme de 9,8 M$ obtenue du Recours collectif Lac-Mégantic, à la suite de la tragédie du 6 juillet 2013.

Lac-Mégantic propose des incitatifs pour les promoteurs

« Nous faisons aujourd’hui la plus importante annonce de notre mandat! », a déclaré d’entrée de jeu la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, en point de presse mardi après-midi. « Pour accélérer la construction des bâtiments dans le centre-ville historique de Lac-Mégantic, nous annonçons un incitatif financier important pour tous les promoteurs, soit une subvention de 12 pour cent de la valeur foncière de leur projet de construction. »

Pour financer la nouvelle mesure, Lac-Mégantic prendra 1 M$ de la somme de 9,8 M$ obtenue du Recours collectif Lac-Mégantic, à la suite de la tragédie du 6 juillet 2013. « Nous avons calculé le risque d’agir de la sorte et il n’y aura pas de problème. C’est la tragédie qui nous a apporté la situation, c’est normal que nous utilisions cet argent pour faire ça », a continué la mairesse Morin.

Les élus municipaux avaient remarqué un ralentissement quant aux projets de construction pour le centre-ville, depuis 2018, de même que du nombre de promoteurs ayant démontré un intérêt pour la présentation de projets.

« Pour nous, il était grand temps de passer à la phase 3 de la reconstruction pour essayer de trouver de nouveaux investisseurs et donner un coup de main aux projets déjà sur la table, comme le complexe hôtelier, la capitainerie pour desservir la marina, l’Institut en culture de sécurité industrielle Mégantic (ICSIM), la construction de logements où il y a une certaine pénurie pour des unités à coûts moyens », a confié Julie Morin.

De plus, des difficultés ont été portées à leur attention quant aux conditions rencontrées par les promoteurs : les coûts de construction sont plus élevés de 12 pour cent dans des petites villes éloignées comme Lac-Mégantic versus les grandes villes. Selon l’évaluation foncière des nouveaux bâtiments, les valeurs foncières des constructions neuves sont parfois moindres que les coûts de construction. Le revenu familial médian de la MRC du Granit est plus faible, comparé à celui des plus grosses villes, obligeant les propriétaires d’immeubles à louer leurs locaux à des prix plus bas. Les taxes municipales à Lac-Mégantic n’auront pas tendance à diminuer, pour différentes raisons. Le compte de taxes peut donc devenir un frein pour la venue de nouveaux citoyens.

« Sans incitatif particulier supplémentaire, le rythme de reconstruction demeurerait lent et le sentiment d’appartenance, tout comme l’attractivité potentielle, diminuerait », a fait valoir Julie Morin.

La Ville de Lac-Mégantic a demandé aux gouvernements fédéral et provincial d’investir tous les deux chacun 1 M$, comme la Ville, dans un fonds spécial pour cette relance de la reconstruction du centre-ville. Les terrains disponibles ont une valeur foncière évaluée de 20 M$ et couvrent environ 68 pour cent du centre-ville.

« Le projet de complexe hôtelier est le plus avancé par rapport à la capitainerie de la marina. Un promoteur y travaille, mais c’est le financement qui est en cause. Notre programme d’incitatifs pourrait aider à ce chapitre, avec une aide pouvant dépasser 500 000 $, mais avec un retour sur notre investissement dès la première année, en taxes foncières », a expliqué Mme Morin. « Il y a également un groupe qui travaille sur le projet de capitainerie, mais qui est le moins avancé des deux. »