La nouvelle voie ferrée d’environ 12 kilomètres permettra aux convois ferroviaires d’éviter le centre-ville de Lac-Mégantic.
La nouvelle voie ferrée d’environ 12 kilomètres permettra aux convois ferroviaires d’éviter le centre-ville de Lac-Mégantic.

Lac-Mégantic attend après la décision du ministère de l’Environnement

La décision du ministère de l’Environnement concernant la voie de contournement à Lac-Mégantic est attendue à la suite du rapport du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), mais tarde à venir.

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, espérait une décision avant les commémorations du septième anniversaire de la tragédie ferroviaire qui ont lieu ce weekend.

« La balle est dans le camp du ministère de l’Environnement qui doit rendre sa décision à la suite des audiences du BAPE. Il y a dans les recommandations des éléments qui doivent être appliqués pour atténuer les impacts chez certains citoyens, mais sinon il n’y a pas de raison pour que le ministère ne signe pas cette entente-là », mentionne Mme Morin, comme on peut lire dans un précédent article de La Tribune.

Actuellement, le ministère des Transports et le ministère de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques du Québec poursuivent les discussions avec Transports Canada en vue d'intégrer au projet les exigences environnementales requises.

Pour ce qui est des autres étapes, le gouvernement du Québec confirme que le projet de construction de la voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic progresse de façon très satisfaisante, et que l'échéancier de réalisation, prévoyant le début des travaux en 2021, sera respecté.

La réalisation de ce projet d'une importance capitale pour les citoyens de Lac-Mégantic et de toute la région. 

« Tant qu’on n’aura pas la voie de contournement, il va rester des inquiétudes à Lac-Mégantic », a exprimé la mairesse.

Rappelons que le projet consiste à construire une nouvelle voie ferrée d’environ 12 kilomètres qui éviterait le centre-ville en le contournant par le nord-est. Elle passera par la ville de Lac-Mégantic et par les municipalités de Nantes et de Frontenac.