Il faudra attendre à l’automne avant de connaître les résultats d’une étude de vitesse sur le chemin Moulton Hill, dans le secteur de Lennoxville.
Il faudra attendre à l’automne avant de connaître les résultats d’une étude de vitesse sur le chemin Moulton Hill, dans le secteur de Lennoxville.

La vitesse sur Moulton Hill toujours dans la mire de la Ville

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Il faudra attendre à l’automne avant de connaître les résultats d’une étude de vitesse sur le chemin Moulton Hill, dans le secteur de Lennoxville. Donald Maxwell, qui interroge régulièrement les élus sur les actions à porter pour améliorer la sécurité sur cet axe routier, est revenu à la charge, jeudi, lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal.

M. Maxwell demande des ajustements sur le chemin Moulton Hill depuis 2012, moment où il avait déposé une pétition au conseil municipal. « La Ville a installé des bollards temporaires au centre de la chaussée, des câbles pour mesurer la vitesse et un afficheur de vitesse », résume-t-il. 

Il s’est d’ailleurs intéressé aux vitesses que ce panneau électronique affichait et a fait une liste de ses observations, liste qu’il a transmise à la conseillère Danielle Berthold, présidente du comité de la sécurité publique. 

« Est-ce que la Ville rendra publics les résultats de cette recherche », a-t-il demandé lors de la période de questions réservée aux citoyens.

Donald Maxwell

Mme Berthold dit être en contact avec M. Maxwell et qualifie d’inimaginable le travail qu’il a réalisé pour relever la vitesse des automobilistes. « L’afficheur de vitesse a été installé l’automne dernier. Il faut calculer un an pour présenter des chiffres. Nous avons réalisé qu’il est installé dans un secteur avec des arbres assez feuillus. L’hiver, ça se passe bien, mais à partir du printemps, la vitesse est plus difficile à voir. Il faudrait probablement tailler les arbres. »

La présidente du comité de la sécurité publique rapporte que M. Maxwell est conscient qu’il y a beaucoup de travail sur la planche pour la reprise des activités après la pandémie de COVID-19, mais elle tient à lui mentionner qu’elle ne l’oublie pas. 

Les données transmises par le citoyen seront retournées aux services municipaux. Les résultats de l’étude concernant spécifiquement le bollard pourraient être attendus plus tôt. 

Danielle Berthold rapporte qu’elle demeure en contact avec M. Maxwell.