La Ville de Sherbrooke a opté pour une seule carte où chacun des intervenants du territoire pourra inscrire les travaux à réaliser en temps réel.
La Ville de Sherbrooke a opté pour une seule carte où chacun des intervenants du territoire pourra inscrire les travaux à réaliser en temps réel.

La Ville se dote d’une carte interactive des chantiers routiers

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Quel est ce chantier qui a poussé pendant la nuit? Pendant combien de temps la rue sera-t-elle entravée par des travaux? La Ville de Sherbrooke se dote d’une nouvelle carte interactive entièrement conçue par ses employés pour transmettre en temps réel toute l’information dont elle dispose sur les chantiers routiers prévus sur son territoire. Qu’ils soient planifiés ou en cours, les travaux y seront répertoriés.

« Il s’agit d’une innovation entièrement développée par notre personnel et dont je suis extrêmement fier. [...] Il nous aidera à mieux gérer nos chantiers routiers. Plusieurs villes voudront sûrement s’en inspirer », a commenté le maire Steve Lussier.

Lire aussi: Un plus grand nombre de chantiers cet été

Disponible au sherbrooke.ca/travaux, la carte a été développée à partir de l’automne de 2017. « Nous en sommes venus au constat que l’information était répartie un peu partout. Il y avait les Info-Travaux de la Ville, ceux du ministère des Transports et une carte qui répertoriait les grands chantiers. L’information était difficile à trouver et il y avait un manque de cohésion entre les travaux de la Ville, du MTQ et des tiers comme Bell et Vidéotron », explique Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines et du développement durable à la Ville de Sherbrooke.

Tout sur une seule carte

Après avoir analysé plusieurs solutions, la Ville a opté pour une seule carte où chacun des intervenants du territoire pourra inscrire les travaux à réaliser en temps réel. Même les bris d’aqueduc et les interventions ponctuelles dans les égouts y seront indiqués et retirés dès que les employés municipaux auront quitté le chantier. Idem pour les fermetures de rues liées à des événements ponctuels comme un défilé ou le demi-marathon.

Concrètement, en consultant la carte, les travaux ayant un impact sur la circulation apparaîtront en premier. En cliquant sur la pastille annonçant ces travaux, on obtient la date estimée du début des travaux et la date estimée de la fin de travaux. Dans certains cas, on obtient aussi le communiqué publié par le ministère des Transports pour annoncer des entraves.

En plus d’être utile aux citoyens, la carte permettra aux gestionnaires d’avoir un meilleur aperçu des interventions et d’éviter par exemple des travaux dans ce qui constituait au départ un détour pour contourner d’autres travaux.

La Ville pourrait, dans une autre phase, développer une application mobile qui contiendrait aussi toutes ces informations.


« Il s’agit d’une innovation entièrement développée par notre personnel »
Steve Lussier

En attendant, il est possible que des ajustements soient nécessaires pour quelques semaines.

La mise au point de cette carte n’a pas entraîné de dépenses outre les heures de travail de certains employés. « Il n’y a eu aucun achat d’outils ou de matériaux. Ce sont tous des outils de géomatique qu’on a actuellement et qu’on utilise. »

La Ville de Sherbrooke continuera néanmoins de publier ses Info-Travaux et elle tiendra chaque semaine un point de presse avec les médias pour faire le point sur les travaux en cours.