Steve Lussier

La Ville reporte les paiements de taxes

Pas d’interruption de courant pour les retards de paiements, report des dates pour les paiements des taxes municipales et suspension des frais de retard dans les bibliothèques : la Ville de Sherbrooke met en place des moyens pour réduire la pression financière sur ses citoyens.

Les élus municipaux se sont réunis en séance extraordinaire mardi pour adopter ces mesures. Cinq d’entre eux avaient choisi de siéger à distance pour respecter les règles de distanciation sociale.

Chacun des paiements des taxes municipales est maintenant reporté de trois mois. Le versement prévu pour le 4 mai est désormais attendu le 4 août, celui du 3 juillet est reporté au 5 octobre et celui du 3 septembre devra être payé au 3 décembre. 

« Il est important et même primordial de mettre en place des mesures pour alléger le fardeau des citoyens. En cette période difficile, nous nous sommes retroussé les manches pour trouver une option gagnante pour tout le monde. C’est une mesure qui nous coûtera 675 000 $, mais qui soulagera les contribuables », a annoncé le maire Steve Lussier. 

Ces frais imputés à la Ville sont des frais de financement, puisque la municipalité estime qu’elle verra ses liquidités amputées de 97 M$. 

Tous les chèques postdatés seront encaissés aux nouvelles dates d’échéance. Idem le mode des quatre versements préautorisés. Pour ceux qui préféraient 12 paiements préautorisés, si les propriétaires veulent se retirer de ce mode de paiement, ils doivent contacter le Service des finances avant le 20 avril à l’adresse suivante revenus@sherbrooke.ca.

Ces mesures devraient soulager 36 700 résidents, 14 000 commerçants et 2700 industries. 

Le maire Steve Lussier a néanmoins invité les citoyens qui le peuvent à payer leurs taxes à la date prévue initialement s’ils en ont les moyens. M. Lussier a ajouté que la Ville n’est pas encore à considérer des coupes dans les projets inscrits au budget pour compenser des pertes anticipées. 

« Nous sommes à regarder d’autres plans du point de vue économique. Les gouvernements donneront aussi de l’aide aux commerces et industries. Ça va évoluer dans le temps. »

Hydro-Sherbrooke

Julien Lachance, président d’Hydro-Sherbrooke, a annoncé qu’il n’y aurait pas d’interruption de service pour le non-paiement des factures d’électricité, tant pour les clients résidentiels que les commerces. Seuls les clients de grande puissance ayant des niveaux de risque élevé ou très élevé pourraient être sujets à une interruption de service. Du même coup, le moratoire sur les interruptions de service en période hivernale se prolongera jusqu’à nouvel ordre.

La Ville fera aussi preuve d’une plus grande flexibilité dans les ententes de paiement et il n’y aura pas de frais pour l’administration reliée aux factures impayées, sauf pour les dossiers judiciarisés.

La Ville tolérera désormais quatre paiements de retard pour ceux qui payent avec des versements égaux. Il n’y aura pas non plus d’interruption planifiée pour l’entretien du réseau au cours des prochains jours à moins que ce ne soit essentiel. 

Bibliothèques

Quant aux frais de retard dans les bibliothèques municipales, ils sont suspendus pour une période de trois semaines suivant la réouverture de ces établissements à condition que la date de retour initiale soit après le 13 mars. 

Les bibliothèques Gisèle-Bergeron et de Lennoxville emboîtent le pas.