La Ville ferme la piscine du parc Mi-Vallon

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
La Ville de Sherbrooke a dû procéder, de façon préventive, à la fermeture de la piscine du parc Mi-Vallon mardi après-midi, en raison d’un autre test positif à la COVID-19 chez un membre du personnel aquatique.

La Direction de la Santé publique du CIUSS de l’Estrie-CHUS a confirmé qu’il n’y a pas de lien entre ce nouveau cas et celui identifié lundi, indique un communiqué de presse.

Une enquête concernant ce nouveau cas a été ouverte afin de déterminer si d’autres membres du personnel aquatique doivent être placés en isolement. En attendant les résultats de l’enquête, les citoyens sont invités à utiliser les autres piscines et plages. 

Rappelons que les piscines et plages municipales de la Ville de Sherbrooke avaient été fermées lundi à la suite de la confirmation d’un premier cas COVID-19 dans le personnel du service municipal.

Les aires de baignade ont pu rouvrir dès mardi après-midi, aux heures habituelles. Toutefois, en raison d’une cote D, la plage Blanchard a été fermée mardi.

À la suite de l’enquête effectuée par la Santé publique, il s’est avéré que la personne infectée n’aurait pas été en contact avec la clientèle des piscines, ou les autres sauveteurs et sauveteuses, à compter du moment où elle était contagieuse, assure la Ville de Sherbrooke dans un communiqué diffusé mardi matin.

La Ville de Sherbrooke réitère le message de prévention lancé par le gouvernement du Québec auprès des jeunes de 15 à 34 ans afin d’éviter toute transmission du virus.

Les horaires des piscines et des plages municipales sont disponibles sur la carte interactive à l’adresse sherbrooke.ca/cartes.